NBA – Gregg Popovich lâche une punchline culte face à la presse

(DR)

Gregg Popovich et son franc-parler légendaire n’ont pas fini de nous régaler, d’autant qu’il coache désormais Team USA en plus des Spurs. D’ailleurs, il s’est illustré hier face à la presse avec une nouvelle pépite. Comme le bon vin qu’il aime tant, Pop continue de s’améliorer devant les médias !

Publicité

Que ferions-nous sans Gregg Popovich et ses punchlines devenues innombrables ? Le légendaire coach des Spurs, et maintenant de Team USA, n’a jamais eu sa langue dans sa poche – ce n’est un secret pour personne. Et ce n’est pas près de changer.

Avec la double fonction qu’il occupe désormais et le calendrier chamboulé à cause du Covid-19, les Finales NBA pourraient quasiment se superposer avec le début des JO pour Team USA. Que faire si les Spurs sont en Finales ?

Publicité

Bien conscient de l’improbabilité complète de la chose, Pop s’est fait plaisir avec une punchline dont il a le secret :



Le coach des Spurs et de l’équipe masculine olympique américaine Gregg Popovich, a évoqué un scénario possible dans lequel il entraînerait un Game 7 des Finales, puis devrait se rendre à Tokyo pour un match du premier tour des Jeux olympiques deux jours plus tard :

« Non, je ne pense pas que nous laisserons les Finales aller jusqu’en sept matchs. »

Publicité

Gregg Popovich a bien étudié le calendrier, et sa conclusion est limpide : il existe un monde où Gregg Popovich pourrait coacher un Game 7 des Finales, sauter dans l’avion et enchaîner directement avec Team USA.

Cette punchline fait d’autant plus sourire quand on voit la situation des Spurs. L’équipe n’est plus du tout la même depuis le départ de son légendaire Big Three, à tel point qu’ils ont raté les playoffs cette saison pour la première fois en 22 ans ! Les chances de voir les Spurs disputer un Game 7 des Finales cette saison sont donc infiniment basses, et les voir gagner, sans même passer par un Game 7 de surcroit, relèvent carrément du délire.

Publicité

En revanche, on peut pousser cette réflexion pour les joueurs. Si le calendrier est aussi serré, il se pourrait que les superstars disputant les Finales ne puissent pas rejoindre Team USA à Tokyo, par manque de temps et d’énergie. Une hypothèse déjà évoquée par Damian Lillard… ridiculisé par les réseaux.

Déclarations Gregg Popovich NBA 24/24 San Antonio Spurs

Les dernières actualités