Publicité

NBA – « Giannis doit respecter ses coéquipiers, les Bucks sont une superteam ! »

Giannis Antetokounmpo, balle en main, sous le maillot des Bucks.
Maddie Meyer

Fidèle à ses valeurs et à Milwaukee, Giannis Antetokounmpo ne s’est pas privé de partager sa fierté d’avoir échappé au phénomène des superteams après son titre. Pourtant, d’après un ancien champion, ses Bucks entreraient bel et bien dans cette catégorie d’équipes !

Publicité

Il aurait pu se réjouir d’avoir hérité de sa première bague en carrière, ainsi que du titre de MVP des Finales. Ou encore de voir sa fratrie devenir la première dans l’histoire de la NBA à ne rassembler que des champions. Pourtant, Giannis Antetokounmpo a préféré revenir avec satisfaction sur son parcours jusqu’à ce sacre. Ou plutôt, sur son histoire d’amour sans faille avec sa franchise de Milwaukee.

Souvent appelé à quitter les Bucks par le passé pour soulever le trophée Larry O’Brien, le Greek Freak a su résister à la tentation, et a vu son choix payer ce mardi. Dès lors, il n’a pas hésité à louer son périple, tout en adressant un tacle aux superteams qui ont pu se former ces dernières années. De quoi surprendre Stephen Jackson, invité de l’émission First Things First, qui estime que son équipe présente ce statut.

Publicité



Gagner à Milwaukee revêtait une grande importance pour lui, mais il est dans une superteam ! Il a Jrue Holiday, et il a un mec qui met les gros tirs avec Khris Middleton ! Giannis est le joueur le plus dominant depuis bien longtemps, et je dois lui attribuer son crédit, mais il a un mec qui met les gros tirs ! Et il a Jrue Holiday, qui est l’un des meilleurs défenseurs de la ligue. Donc qu’il ne fasse pas passer son équipe pour un groupe de joueurs de G-League ! Il n’a peut-être pas de super noms à ses côtés, mais il a une superteam. Qu’il respecte ses coéquipiers !

Publicité




Avec cette seule déclaration, l’ancien soldat des Spurs aura déjà provoqué l’indignation de nombreux fans. Il a cependant souhaité rajouter une couche, avec un commentaire Instagram où il rapetisse le rôle de Giannis.

Internaute : Frère je veux pas faire le relou, mais il y a quelques jours, tu disais que Giannis n’était pas un crack, et que Khris était le meilleur joueur (des Bucks).

Stephen Jackson : Il l’est, je maintiens ce que j’ai dit. Les vrais connaisseurs savent. Reste un fan.

Publicité

Visiblement pas fan de Giannis Antetokounmpo, Stephen Jackson s’est donc fendu de ces deux avis, qui ne manqueront pas de faire polémique. Son dictionnaire possède sans doute une autre définition du terme « superteam ».

Feed NBA 24/24