La SIG garde le cap, La Roche Vendée en leader, Les Chartraines n’ont pas à rougir, Léon Trégor a perdu le nord, Calais invaincu ne connaît toujours pas ses limites, Reims trébuche encore, et le LABC s’arrêta de jouer.

  • SIG 61 – 56 AIX

(17-15, 26-17, 14-16, 4-8)

Les aixoises prennent les devants avec plus d’intensité en attaque (12-15, 8e), mais à la 10e les alsaciennes reprennent la tête (17-15). Le deuxième qt est décousu, les locales mettent du rythme et les provençales accélèrent aussi (34-27, 16). Au repos la SIG s’est quand même constitué un petit matelas 43-32 qui lui permet d’aborder le 3e qt avec 11 points d’avance. La suite de la rencontre verra les alsaciennes tenter de résister aux coups de boutoir des aixoises qui on retrouvé leur adresse et leur hargne. On assiste à une période un peu débridée et la boite à claques est même de sortie (49-41, 25 e). A la 30e, alors que la SIG a du mal à trouver le chemin du panier, elles sont encore en tête (57-48). Les dix dernières minutes sont interminables. Aix domine mais ne concrétise pas sa domination au tableau d’affichage. Côté Strasbourg on attend 6 mn avant d’inscrire le moindre point.
Score final (61-56). La SIG s’impose mais il n’aurait pas fallu que le match dure quelques minutes de plus.

200 spectateurs.

SIG: 21 paniers sur 60 tirs, dont 5 sur 24 à 3 points, 14 LF sur 20, 34 rebonds (Nsoki 13), dont 11 offensifs, 10 passes décisives, 12 balles perdues, 17 fautes.
Bourdin 7, Dambach 5, Kadila 3, Nsoki 18, Schmitt 15 puis Fischbach 5, Mauler 3, Voynet 5.
AIX: 22 paniers sur 55 tirs, dont 3 sur 14 à 3 points, 9 LF sur 18, 43 rebonds dont 11 offensifs, 15 passes décisives, 16 balles perdues, 20 fautes ;
Bousbaa 4, Dubois 5, Corre 16, M’Baye 4, Landry 16 puis Dinga Nbomi 6, Adjutor 5.

http://www.ffbb.com/_livestats/prod/pdf/lsg202213.pdf

  • LE HAVRE 60 – 64 ROCHE VENDEE

(13-14, 15-13, 23-22, 9-15)

Après un match au coude-à-coude, l’équipe de La Roche a fait parler le métier.
Une nouvelle grosse déception pour les havraises dont les fins de match connaissent le même scénario : il aura encore manqué 2 mn : il restait exactement 1’57 à jouer ; après avoir poussé les Vendéennes au terme des 24 secondes, les Aplemontaises égalisaient et tout alors semblait possible…
Sans round d’observation, les deux équipes commençaient par se jauger à trois points tandis que c’est sous les paniers que la suite se jouait avec une grosse bagarre aux rebonds. 7-9 (6e). Deux minutes plus tard, tout était à refaire (11-11) et si La Roche menait les débats, Le Havre n’était jamais loin. Bien que les locales restent 3 mn sans marquer (13-18, 13e) elles restent au contact grâce à Fall (19-19, 16e) et conservent un petit point d’avance à la mi-temps (28-27). Au retour des vestiaires on assiste d’abord à un concours de tirs à 3 points et on se répond du tac au tac sous les paniers aussi. La marque passe ainsi de 50-46 à 54-51 à la 32e et des 2 côtés on confond vitesse et précipitation. Grâce à Diop et Tayeau intenable, la marque basculait à 56-60 (38e)…
Dur pour les havraises.

220 spectateurs

LE HAVRE: Bellaka 5, Sigl 4, Tomasevic 14, Fall 19, Ousfar 11, Mendes 7, Sall, Leroux, Billard, Aguilar.
LA ROCHE-SUR-YON: Bouzenna 1, Mukoko 3, Ouerghi 8, Fournier 4, Duval 6, Kubatova 7, Tayeau 25, Diop 10

http://www.ffbb.com/_livestats/prod/pdf/lsg202313.pdf

  • CHARTRES 63 – 76 PAU

(11-25, 18-17, 25-18, 9-16)

Entame de match catastrophique pour les chartraines qui ont couru après le score toute la soirée et trainé leur déficit du 1er qt comme un boulet (11-25, 10e). Pire encore, deux minutes après le début du deuxième quart-temps, les Chartraines accusaient 20 points de retard (11-31, 12′). Il fallait réagir et Mendy et Rosche s’y collent ; Chartres inflige un 9-0 avant la mi-temps aux paloises (29-42, 20e). Le 3e qt est intense et Chartres ne pointe plus qu’à 6 unités derrière au score à la 30e. Les pyrénéennes restent concentrées et maitrisent la situation avec Gueye derrière l’arc (9pts dans le dernier qt). Première défaite de Chartres en LF2, mais un match encourageant contre une équipe connue pour ne jamais rien lâcher.

800 spectateurs.

CHARTRES : Chéron (9), Gonzalez (4), Gauthier (4), Bacconnier (2), Ciss (8), Mendy (14), Letoret (2), Eustache (5), Rosché (15).
PAU : Borde (19), Boykin (10), Gueye (17), Brouca, Arfelis (6), Bosch (2), Dia (10), Bunel (9), Chrzanowski (3).

http://www.ffbb.com/_livestats/prod/pdf/lsg202413.pdf

  • CALAIS 89 – 51 LEON TREGOR

(23-9, 19-14, 20-13, 27-13)

C’était le leader contre la lanterne rouge. Dans une rencontre qui n’a jamais atteint les sommets, Calais monte tout doucement en régime (9-5, 5e), puis après un 10-0, (19-5, 8e), on sent que les bretonnes vont passer une mauvaise soirée. Elles ne se résignent pourtant pas et embarquent Calais dans un faux rythme (30-15, 14e). L’écart se maintient (34-20, 17e) et à la pause Calais peut voir venir (42-25, 20e). Au retour des vestiaires c’en est fini du coupable relâchement des calaisiennes face à un adversaire diminué, et elles infligent un gros pressing aux Bretonnes pour continuer de creuser l’écart (62-38, 30e). On sait que le dernier quart sera anecdotique ; Jenny Fouasseau, inscrit quinze points dans cette période. Le COB clôt le match avec un avantage conséquent (89-51).

CALAIS : Cibert 8, Fouasseau 17, Arnaud 12, Allen 9, Clarke 14 puis Caulier 2, Sissoko 7, Sorret, S’Bahi 4, M’Buyamba 16.
LÉON TRÉGOR : Miguel 15, Butard 11, Shayok 12, Matanga, Uhel 2, Strevinou 4, Cloarec 2.

http://www.ffbb.com/_livestats/prod/pdf/lsg202513.pdf

  • CHARNAY 71 – 65 REIMS

(12-25, 19-11, 22-12, 18-17)

Tout débutait pour le mieux pour les Rémoises. Après une entame de match correcte des Bourguignonnes (5-4, 3e), celles-ci encaissaient en effet un 12-0, la faute à un jeu trop brouillon. Mais, surtout, Reims se montrait très adroit par l’intermédiaire d’Anaïs Jomby à l’aile et Marième Badiane dans la raquette. A la fin du 1er qt, le score est déjà sévère pour les locales (12-25).L’avance des Rémoises atteint les 15 points (12-27, 12e ) mais la révolte gronde dans les rangs bourguignons (22-27, 14e) et on atteint la pause sur le score de 31-36. Au retour des vestiaires, Reims qui jouait sans Mezsaros (MVP de la 1ère journée) n’est plus aussi pétillant et perd le 3e qt 22-12 : le collectif charnaysien s’est réveillé : (53-48, 30e). Le doute s’installe chez les visiteuses, mais elles trouvent des ressources et ne baissent pas les bras ; elles égalisent 62 partout (38e) sous l’impulsion notamment de Heta Korpivaara (17 points au total). De nombreux lancers francs vont sceller la première victoire de Charnay en LF2. 71-65

700 spectateurs.

CHARNAY : Legoupil 18, Belleville 12, Bertal 10, Diallo 10, Joret 6, Rajecka 6, Ducos 5 , Aulnette 4.
REIMS : Korpivaara 17, Badiane 14, Jomby 12, Lithard 9, Lesoudard 8 , Gorjeu 5.

http://www.ffbb.com/_livestats/prod/pdf/lsg202713.pdf

LIMOGES 55 – 70 DUNKERQUE

(17-23, 13-8, 15-17, 10-22)

Encore une défaite à domicile pour le LABC. Le dernier quart a été fatal aux limougeaudes qui sont tombées en panne au plus mauvais moment.
C’est d’abord Dunkerque qui mène les débats (13-17, 5e), Limoges revient à sa hauteur (17-17, 8e), mais les nordistes ne cèdent rien (17-23, 10e). Dans le 2e quart, réaction des locales sous l’impulsion de Sinico et le LABC inflige un 7-0 à Dunkerque (24-23, 12e) qui cherche la solution à 3 points sans succès ; Limoges ne se détache pas pour autant et on atteint la mi-temps avec le plus petit des écarts (30-31, 20e).
De retour des vestiaires, le duel est toujours aussi serré malgré les efforts de Pope. (38-39, 26e) et Dunkerque qui domine à l’intérieur est pourtant mené à la fin du 3e qt (48-45, 30′). A la 32e, le LABC qui se bat est toujours devant 50-48. 7 m plus tard Limoges a encaissé un impressionnant 20-3 qui a climatisé la salle « Mu ». Pierre-Joseph et Karr chacune dans leur registre sont passées par là (53-68, 39e). Limoges a calé, s’est arrêté de jouer – score final 55-70.

650 spectateurs

LIMOGES : Devaux 10, Recoura 7, Marsac 9, Sinico 10, Pope 9 ,Melois 6, Berranger 2, Morel 2.
DUNKERQUE : Karr 25, Durand 15, Viale 6, Pierre Joseph 17, Urien 7

http://www.ffbb.com/_livestats/prod/pdf/lsg202813.pdf

​BoB

A propos de l'auteur

Fondateur du projet Parlons Basket. Grand passionné de Sport, et principalement de Basket. Supporte les New York Knicks et l'ASVEL Basket.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.