Quinzième victoire consécutive pour Cincinnati, les Wildcats d’Arizona ont eu très chaud et ne sont pas passés loin de subir un deuxième upset en deux matchs, Michigan State déroule face à Penn State. Voici le résumé de la nuit :

Connecticut (#22) 58 – 63 Cincinnati (#7)

Dans un match très serré où UConn a montré une belle résistance, le duo de choc de Cincinnati a frappé une nouvelle fois. Le premier Justin Jackson termine avec 15 points, 6 rebonds et 2 blocks. Le deuxième, Sean Kilpatrick affiche encore une ligne de stats énorme avec 26 points, 12 rebonds et 6 passes. Les Bearcats en sont à leur quinzième succès de rang et dominent l’American Conference devant des équipes comme Louisville, Memphis ou Connecticut son adversaire du soir.

La box-score :
Capture d’écran 2014-02-07 à 12.11.59

Les highlights :

Oregon 65 – 67 Arizona (#2)

Arizona peut remercier sa bonne étoile, les Wildcats ont bien failli subir un deuxième upset consécutif. Maladroit dans tous les compartiments du tir, Arizona s’est appuyé sur sa valeur sûre Nick Johnson qui termine meilleur marqueur avec 18 points, 5 passes décisives et 2 interceptions. Le freshman Rondae Hollis-Jefferson, qui remplace dans le cinq majeur Brandon Ashley blessé pour le reste de la saison, livre son meilleur match en alignant son premier double double 14 points, 10 rebonds et 2 contres. Aaron Gordon passe à côté malgré un bon passage en fin de match 6 points (à 2/11 aux LF) et 8 rebonds. Côté Oregon, quatre joueurs terminent en double figure à la marque.

La box-score :
Capture d’écran 2014-02-07 à 12.11.42

Les highlights :

Penn State 67 – 82 Michigan State (#9)

Les Spartans enregistraient le retour de leur pivot star, Adreian Payne. Grâce à une première mi-temps maîtrisée et une belle adresse à trois points (12/23) de la part de Michigan State, Tom Izzo a pu remettre dans le bain son intérieur qui termine à 12 points et 3 rebonds en le limitant à 18 minutes. Mais il a également fait tourner et permis à son banc de se dégourdir les jambes à l’approche de la March Madness. Denzel Valentine noircit la feuille 11 points, 11 rebonds, 6 passes, 4 interceptions. Gary Harris ajoute 14 points et Kenny Kaminski 19 points à 5/6 aux tirs primés.

La box-score :
Capture d’écran 2014-02-07 à 12.12.22

Les highlights :

A propos de l'auteur

A dû porter des lunettes très tôt en raison des passes aveugles de Jason Kidd. Idolâtre Kobe Bryant même dans le Colorado et Penny Hardaway à sa grande époque. Adepte du money time dans n'importe quelle position, roi du panier à 3-points qui compte 2 à cause des lignes trop larges du terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.