Tout juste arrivé au Liban, Ali Traoré est revenu dans les colonnes de l’Equipe sur son début de saison avec Nanterre et se dit très déçu du choix qu’il a fait en rejoignant le champion de France en titre.

« Je me mords les doigts d’avoir signé à Nanterre. C’était une erreur. »

Il indique aussi qu’il a fait ce choix pour pouvoir se remettre d’aplomb mais qu’il aurait pu signer avec un autre club français

« J’avais signé pour jouer,me remettre d’aplomb et je me suis grillé en cirant le banc. Au début de la saison, quand le coach (Pascal Donnadieu) a tergiversé pour me remettre dans le groupe, alors que la saison avait déjà recommencé, j’avais l’occasion de signer dans un autre club de ProA (Paris-Levallois) avec une grosse perspective de temps de jeu et je regrette amèrement de ne pas l’avoir fait. »

Il insiste en disant qu’il aurait dû écouter son agent :

« J’étais dans le projet collectif,mais j’attendais qu’on m’aide à atteindre mes objectifs et cela ne s’est pas passé ainsi. Je suis fâché contre moi car mon agent m’avait prévenu. »

Le pivot aux 56 selections en équipe de France conclu en affirmant qu’il reviendra au meilleur niveau

« Si je ne m’étais pas blessé, je serais encore en Russie (Kuban). J’aimerais bien rester trois, quatre ans dans un club. Là, ce que j’aurais dû faire, c’est me reconstruire en ProA pour retrouver le plus haut niveau européen. Je le ferai l’an prochain. Je suis très revanchard. »

A propos de l'auteur

Grand fan de basket en général. Rédacteur polyvalent. Supporter des Bulls de Chicago et des genoux de Derrick Rose pour la NBA et du Paris Levallois en France tout en ayant un petit penchant pour l'ASVEL.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.