Fidèle au rendez-vous, la NCAA a une nouvelle fois réservé son lot de surprises, de matchs intenses et de moments forts. Voici ce qu’il faut retenir de l’avant-dernier week-end de la saison régulière universitaire.

Samedi

Capture d’écran 2014-03-02 à 06.24.27

LSU 61 – 79 Florida (#1)

Les Gators disposent aisément de LSU pour remporter une 21ème victoire de suite et garder son bilan vierge de toute défaite depuis le début des matchs de conférence (16-0). Dorian Finney-Smith termine meilleur marqueur de Florida avec 16 points à 4/8 à trois points, bien soutenu par les 14 points respectifs de Michael Frazier II et Casey Prather. Le français Will Yeguete compile 4 points, 5 rebonds et 2 passes décisives en 22 minutes de temps de jeu. Les floridiens occuperont pour la deuxième semaine consécutive la première place du Top 25.

Missouri State 45 – 68 Wichita State (#5)

Les Shockers réalisent l’exploit ! Celui de ne jamais connaître la défaite pendant toute une saison régulière ! Avec cette victoire sur Missouri State, Wichita State termine sa saison avec un bilan de 31 victoires pour aucune défaite. Un exploit jamais réalisé depuis 2004 et la fac de Saint Joseph’s du tandem Jameer Nelson, Delonte West. L’enjeu était de taille dans cette rencontre mais les Shockers ont vite pris les commandes du match (39-21 en première mi-temps) grâce à Cleanthony Early auteur de 19 points, 6 rebonds et Ron Baker qui ajoute 13 points, 4 rebonds et 5 passes décisives.
Wichita State est champion de la conférence Missouri Valley et va tenter de faire mieux que l’an dernier (demi-finaliste du Final Four face à Louisville) pour effectuer la saison idéale !

Syracuse (#4) 56 – 75 Virginia (#12)

Dans cette « finale » de la conférence ACC qui opposait les deux concurrents pour le titre, Syracuse a fait preuve, une nouvelle fois de maladresse et Virginia ne s’est pas privé pour en profiter et rafler la mise. Les Cavaliers enchaînent une 13ème victoire consécutive mais la rencontre face aux Orange men n’a pas été de tout repos, même si le score final est large. La victoire de Virginia s’est dessinée dans la deuxième partie de la seconde mi-temps grâce à un Malcolm Brogdon étincelant, 19 points, 5 rebonds et 5 passes décisives. Bien soutenu par Akil Mitchell 12 points et 9 rebonds.
Virginia remporte le titre dans la conférence ACC contre toute attente, un exploit également historique puisque les Cavaliers n’avaient plus connu les joies d’un titre de conférence en saison régulière depuis 1981 ! L’équipe du coach Tony Bennett pourrait bien être l’équipe surprise de la March Madness.

Kansas (#5) 65 – 72 Oklahoma State

Les Cowboys ont su être patients et attendre la seconde mi-temps pour décrocher l’upset de la soirée et s’imposer face aux Jayhawks. Kansas a totalement bafouillé son basket, totalisant sur la rencontre 22 pertes de balle !
Le duel tant attendu entre Marcus Smart et Andrew Wiggins a tourné une nouvelle fois à l’avantage du cowboy (lors de la première rencontre Wiggins était passé complètement au travers mais Kansas l’avait tout de même emporté). L’arrière sophomore d’Oklahoma State conclue son match avec 21 points, 6 rebonds, 5 passes et 4 interceptions. Bien aidé par ses fidèles lieutenants, Markel Brown auteur de 21 points aussi et Le’Bryan Nash 16 points, 4 blocks. Côté Jayhawks, Andrew Wiggins termine meilleur marqueur avec 15 points mais à 5/16 aux tirs et le double double de Joël Embiid sera inutile (13 points et 13 rebonds).
Cette victoire de prestige va redonner de l’espoir aux Cowboys d’Oklahoma State pour la March Madness. 

Louisville (#7) 66 – 72 Memphis (#21)

Les hommes de Rick Pitino se font surprendre par Memphis et cet upset relance complètement la bataille pour le titre de champion de la conférence American ! La performance monstrueuse encore de Montrezl Harrell, 25 points et 12 rebonds, n’aura pas suffit pour permettre aux Cardinals de l’emporter. Michael Dixon Jr. termine meilleur marqueur de Memphis avec 18 points en sortie de banc.
Avec deux rencontres à disputer et cinq équipes : Louisville (13-3), Cincinnati (13-3), SMU (12-4), Connecticut (11-5) et Memphis (11-5) qui se tiennent dans un mouchoir de poche pour la meilleure place, le finish de cette conférence s’annonce passionnant !

Cincinnati (#11) 45 – 51 Connecticut

Même constat ! La victoire de Connecticut relance tout, Cincinnati aurait pu profiter du faux-pas de Louisville pour prendre une option sur le titre mais tout reste ouvert. Le duel du soir opposé Sean Kilpatrick (16 points mais 7 balles perdues) bien trop seul pour répondre au meneur des Huskies, Shabazz Napier auteur de 18 points et 11 rebonds. La défaillance de Cincinnati s’est vue dans les balles perdues : 20 au total. UConn en a profité pour faire le trou en deuxième période.

Kentucky (#17) 67 – 72 South Carolina

Deuxième revers de rang pour Kentucky pour qui rien ne va plus. South Carolina a maîtrisé son match sans forcément créer un écart conséquent, la deuxième mi-temps fut fatale pour les Wildcats puisque pour ne rien arranger, le coach des Wildcats John Calipari s’est fait éjecter du match. Sûrement désabusé de ne pas voir son équipe évoluer comme elle le devrait et franchir ce palier attendu depuis le début de la saison. Les 40 points du duo Aaron Harrison et James Young combinés au double double de Julius Randle (10 points, 15 rebonds) ne changeront rien. Côté Gamecocks, Brenton Williams termine meilleur marqueur de la rencontre avec 24 points.
Kentucky va devoir relever la tête très vite avec la réception d’Alabama avant de se déplacer dans l’antre du numéro un du pays, Florida.

 

Les autres résultats du Top 25 :

Xavier 75 – 69 Creighton (#9)

Virginia Commonwealth 67 – 56 Saint Louis (#10)

San Diego State (#13) 82 – 67 Fresno State

Kansas State 80 – 73 Iowa State (#15)

Michigan (#16) 66 – 56 Minnesota

Illinois 53 – 46 Michigan State (#18)

North Carolina (#19) 60 – 56 Virginia Tech

Southern Methodist (#23) 70 – 55 UCF

Oklahoma 77 – 65 Texas (#24)

 

Dimanche

Capture d’écran 2014-03-03 à 10.20.24

 

Stanford 66 – 79 Arizona (#3)

Les Wildcats tout en maîtrise domine facilement Stanford. Aaron Gordon signe l’une de ses meilleures prestations depuis le début de la saison en compilant un énorme double double : 19 points et 15 rebonds. Un match dans le match avec l’ailier de Stanford, Josh Huestis qui lui aussi y va de son double double : 22 points et 12 rebonds.
Grâce à cette victoire, Arizona assure sa première place et par la même occasion remporte le titre de la conférence Pacific-12.

Wisconsin (#14) 71 – 66 Penn State

Les Badgers finissent la saison régulière en trombe en empochant une septième victoire consécutive sur le parquet de Penn State, tombeur il y a quelques jours d’Ohio State. Ben Burst et Josh Gasser sont les grands artisans de cette victoire, avec 14 et 15 points inscrits. Les deux arrières étaient dans la zone à trois points, ils compilent un joli 7/13 derrière la ligne.
Une victoire qui permet à Wisconsin d’occuper la 2ème place de la conférence Big 10.

Ohio State (#22) 64 – 72 Indiana

Même privé de Noah Vonleh, Indiana upset Ohio State grâce à la paire Will Sheehey (19 points, 4 interceptions) et Yogi Ferrell (20 points) qui contre les 19 points respectifs de LaQuinton Ross et Lenzelle Smith Jr, côté Buckeyes. Les Hoosiers ont pris l’avantage dès la première mi-temps pour ne plus jamais le lâcher.

Les autres résultats du Top 25 :

Villanova (#8) 73 – 56 Marquette

Iowa (#20) 83 – 76 Purdue

New Mexico (#25) 72 – 58 Nevada

A propos de l'auteur

Idolâtre Kobe Bryant même dans le Colorado. Padawan de Jason Kidd et Penny Hardaway à sa grande époque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.