Une semaine sans EuroLeague, sans EuroCup, on peut clairement dire que le basket nous a manqué cette semaine ! Le championnat de LFB bat son plein à l’aube de cette 18ème journée. Au programme, les leaders du championnat reçoivent les équipes moins bien classés. Alors qu’il reste six journées, la fin de saison régulière s’annonce rude.

 

Basket Landes 71 – 67 Tarbes

C’était LE match du week-end, le derby du Sud-Ouest opposant Basket Landes à Tarbes. À l’aller, les visiteuses landaises s’étaient imposées après un match intense, 60 à 63. Mais la saison avance petit à petit, et à l’heure actuelle rien n’est joué dans ce championnat très homogène. Qui a remporté ce derby ? Le début de match tient ses promesses, il faut d’ailleurs attendre quasiment une minute de jeu pour voir le premier panier du match s’inscrire, il est signé Adja Konteh. Les locales sont à la peine en ce début de match et après 3 minutes de jeu, Tarbes mène 8 à 0. Céline Dumerc stoppe la série et lance son équipe en inscrivant deux paniers d’affilés, mais Adja Konteh répond immédiatement… C’est alors à Queralt Casas de s’illustrer, deux paniers d’affilés dont un trois points et voilà les deux équipes à un point (9-10 ; 5′). Le duo Franco/Espagnol permet même à leur équipe de prendre trois points d’avance (13-10). Le match est tendu, les deux formations sont au coude à coude et on sent clairement qu’elles ne sont pas prêtent de se lâcher. En fin de quart-temps, Tarbes mène 15 à 19. Bis répétita avec le quart-temps précédent, Tarbes accélère et fait déjouer son adversaire du soir en s’appuyant sur Michelle Plouffe. L’équipe de François Gomez impose un 11 à 2 à cheval sur les deux quart-temps. Une nouvelle fois, le duo Céline Dumerc / Queralt Casas relance les locales (22-25 ; 14′). Aucune des deux équipes ne surclassent vraiment l’autre, tous les coups sont rendus et à la mi-temps Basket Landes est devant 35-34. À la pause, quatre joueuses s’illustrent principalement : Queralt Casas et Céline Dumerc (11 points toutes d’eux) d’un coté, Ajda Konteh (12 points) et Michelle Plouffe de l’autre (14 points).
Au retour des vestiaires, rien ne change. Les deux équipes ne parviennent pas à prendre l’ascendant sur l’autre. Le secteur intérieur (Michelle Plouufe / Aby Gaye) tarbaises s’illustrent, alors que le secteur extérieur landais (Céline Dumerc / Queralt Casas) est toujours aussi performant au scoring… Après 30 minutes de jeu, le match est toujours autant fermé et Basket landes mène de 2 unités (54-52). Le derby tient toutes ses promesses, l’ultime reprise est intense… Les derniers minutes sont intenses, pour preuve à 1 minute de la fin seulement deux unités séparent les deux formations (68-66). Basket Landes maitrise mieux son adversaire dans une salle en feu et s’impose 71 à 67. 
Queralt Casas aura grandement contribué à la victoire de son équipe, elle aura apporté 21 points et capté 8 rebonds. Michelle Plouffe, comme ça soeur ce soir, termine en double-double avec 25 points et 11 rebonds.

Villeneuve d’Ascq 61 – 53 Mondeville

Villeneuve reçoit pour le compte de cette 18ème journée, l’équipe de Mondeville. Les deux formations restent sur une défaite. A Tarbes pour les guerrières, et à domicile face aux Flammes pour les joueuses de Romain Lhermitte. Les nordistes sont au deuxième rang au classement, juste derrière Bourges alors que quant à elles, les normandes sont neuvième et pour le moment en PlayDown.
Malgré une légère domination villeneuvoise dans le début de la rencontre, les visiteuses mènent après cinq minutes de jeu, 11-14. Par la suite, les normandes terminent bien mieux ce premier quart-temps que les locales. Elles passent un 6-0 dans la dernière minute et mènent après dix minutes de jeu, 17-23. D’entrée de second acte, les guerrières se réveillent et passent un 8-0 à leur adversaire du soir. Après trois minutes dans la seconde reprise, le score est de parité, 25-25. L’USO reprends un léger avantage avant la pause. Mondeville mène 29-33 dans l’entre de Villeneuve d’Ascq.
L’entame de la troisième reprise est légèrement dominée par les locales. Elles reviennent à égalité des normandes au milieu du quart temps. Avant les dix dernières minutes, les deux équipes ne se quittent plus. Villeneuve prend un léger avantage et mène 43-42 après trente minutes de jeu. Les locales jouent de mieux en mieux et mettent de plus en plus en difficulté Mondeville. À cinq minutes du terme, elles sont devant, 54-46. Grâce à une très bonne et rassurante seconde mi-temps, Villeneuve d’Ascq s’impose face à une équipe de Mondeville qui n’a pas su tenir le rythme. Le score final est de 61-53.
Comme à son habitude, Pauline Akonga fait un très bon match. Elle score 21 points, et capte 11 rebonds pour 21 d’évaluation.
Pour l’USO, la capitaine canadienne Kim Gaucher fait un bon match. Elle cumule 15 points, 6 rebonds et 2 passes pour 14 d’évaluation.

Bourges Basket 72 – 66 Hainaut Basket

Avant cette rencontre, Bourges n’a plus perdu depuis un déplacement à Charleville début Janvier. Elles sont en tête de ce championnat juste devant Villeneuve d’Ascq. Leur adversaire du jour, le Hainaut n’a plus gouté à la victoire depuis début janvier également et un déplacement à Nantes. Les nordistes sont actuellement en 10ème position et actuellement en PlayDown. Ruth Hamblin partie, ce match marquait notamment le retour de Katherine Plouffe, ainsi Bourges pouvait évoluer au complet, chose qui n’était pas arrivé depuis novembre… Pourtant, les locales sont en difficultés en début de rencontre, et Saint-Amand prend les devants et mène 3 à 6 après 2 minutes de jeu. Les solutions sont données à l’intérieur, Katherine Plouffe et Alexia Chartereau débloque leur équipe, mais le collectif des Green’s Girls n’a pas dis son dernier mot. Mais une joueuse est en feu, Ashley Bruner est intraitable. La partie de ping-pong est enclenchée et après 10 minutes de jeu, Bourges mène d’une courte tête 16 à 15. Le second quart est très équilibré, les deux équipes font preuve de maladresse (37 et 34% de réussite au shoots après 20 minutes de jeu) et au moment de rejoindre les vestiaires, les deux formations sont à égalité (32-32).
En seconde mi-temps, rien ne change puisque les deux équipes ne se lâchent pas. Mais un petit écart va se créer après 30 minutes de jeu. En effet, le troisième quart-temps se conclut sur une antisportive, puis une technique envers Sarah Michel qui signe son expulsion de la rencontre. Saint-Amand marque les lancers et prend alors les reines de la rencontre (49-54), car oui, le match est très fermé. À l’entame de l’ultime reprise, Bourges revient le couteau entre les temps, très rapidement les Tangos reviennent à un point (53-54). Sous l’impulsion de KB Sharp et Valériane Ayayi, Bourges passe même devant (60-56 ; 34′). Bintou Marizy et Elge Sulciute poussent pour ne pas se faire distancer. Mais les locales imposent un 23 à 12 sur ce quart-temps pour s’imposer 72 à 66.
Valériane Ayayi termine avec 23 points et 9 rebonds, Katherine Plouffe pour son retour signe JUSTE un double-double (19 points et 11 rebonds). Ashley Bruner (16 points à la mi-temps), termine quant à elle avec 22 points, 6 rebonds et 5 interceptions.

Charleville-Mézière 86 – 81 Nantes Rezé

Charleville doit une revanche à ses supporters. Lors de la dernière rencontre à la Caisse d’Epargne Arena, les Flammes s’étaient inclinées devant l’ASVEL. Elles affrontaient aujourd’hui une équipe en forme, Nantes Rezé. Les nantaises sont sur 4 victoires en 6 rencontres. Elles se sont replacées au 8ème rang, alors que les locales sont sur le podium de la LFB.
Dès le début de la première reprise, les deux équipes font jeu égal. Les deux formations sont en réussite et sont très près l’une de l’autre, 16-18. Nantes finit mieux ce premier quart temps et prends une belle avance. Elles mènent 16-27 après les dix premières minutes. Le NRB est très en forme en ce moment, les coéquipière de Nay Raincock-Ekunwe le prouvent encore ce soir. Après deux minutes dans le second quart temps, elles mènent dans les grandes largeurs, 18-34. Les Flammes ne tardent pas à répliquer. Grâce à une série, elles reviennent dans la partie et à la moitié de cette reprise, elle ne sont plus menées que 30-36. Cette rencontre est un match de série. En fin de quart temps, les joueuses d’Emmanuel Coeuret mènent 37-47.
Après la reprise, Charleville refait son retard. Les locales reviennent dans la partie petit à petit et le NRB marque le pas. Le score est de parité après cinq minutes dans ce quart temps. Sur leur lancée, les Flammes terminent mieux la reprise. Elles sont devant au score avant le dernier quart, 60-56. Charleville revient de loin! Menées largement au début de rencontre, elles sont revenues à égalité et sont désormais devant. À cinq minutes de la fin, elles mènent 71-64. Malgré le fait que les locales aient repris l’avantage, les nantaises n’abdiquent pas et reviennent dans la partie. Lors d’une fin de match serrée et tendue, Charleville gère mieux cette période et s’imposent dans la douleur 86-81.
L’artilleuse Kaleena Lewis est la meilleure Carolos de cette partie. Elle score 26 points pour 27 d’évaluation.
Pour le NRB, la canadienne Nayo Raincock-Ekunwe fait un très bon match. Elle cumule 21 points et 7 passes pour 24 d’évaluation.

Montpellier 86 – 50 La Roche

Pour cette nouvelle journée, le BLMA recevait la Roche. En difficulté ces derniers temps, les Héraultaises devaient se rassurer face au promu Yonnais.
Le début de rencontre est plutôt équilibré.
Les deux équipes se rendent coup pour coup, les deux équipes ne se quittent pas et au milieu du premier acte, les Yonnaises mènent 11-12. La fin du premier acte est le même que le début : les deux équipes font jeu égal. Dans la dernière minute, le BLMA prends un léger avantage pour mener 28-22. Lors du second quart, les héraultaises prennent le match à leur compte et s’offrent une belle avance. Le score est de 36-24 au milieu du second acte. Lors de la seconde reprise, les deux formations n’ont plus la réussite offensive que lors des dix premières minutes. Les montpelliéraines gèrent leur match et mènent à la pause 42-28. Le BLMA continue de dominer la rencontre face à La Roche. Le promu peine à faire son retard et les Gazelles gèrent parfaitement la rencontre. Le score se creuse de plus en plus et avant le dernier acte, le score est de 70-40. Le dernier quart n’est qu’anecdotique, le BLMA domine toujours la partie et s’impose finalement dans les grandes largeurs 86-50.
Suzy Batkovic est la meilleure gazelle de la rencontre. Elle score 21 points et capte 4 rebonds pour 21 d’évaluation.
Caroline Heriaud est la meilleure yonnaise de la rencontre. Elle score 9 points et capte 5 rebonds pour 10 rebonds.

Lyon ASVEL 67 – 54 Cavigal Nice

Après des haltes au Palais des Sports de Gerland et à l’Astrobale, les Lionnes retrouvaient ce soir leur enceinte de Mado Bonnet pour la réception de Nice. En bonne forme, le club du Rhône est quatrième au classement et n’a plus perdu depuis un déplacement à Nantes début février. En face, les Niss’Angels se retrouve dernières au classement. En effet, les joueuses de Wani Muganguzi n’ont plus gagnées depuis la 10ème journée, face au Hainaut, mi décembre.
Dans ce match, c’est bien Nice qui entame le mieux la rencontre face à des Lyonnaise en manque de réussite (2-7 après 3 minutes 30). Les visiteuses continuent sur leur lancée et augmentent leur avance (9-15 après 7 minutes 30). Un petit coup de mou permet à Lyon de revenir au tableau d’affichage après le premier quart-temps : 14-15. Au début du deuxième quart-temps, les joueuses de Valery Demory mettent un coup d’accélérateur (23-17 après 4 minutes). Après un bon début de match, le Cavigal étouffe sous la pression défensive des « Lionnes » (29-17 après 8 minutes). Avec seulement quatre petits points marqués pendant ces dix minutes, Nice offrent aux Lyonnaises la possibilité de rejoindre les vestiaires en tête : 33-19. À la mi-temps, Géraldine Robert (8 points et 7 rebonds) permet à Lyon de mener face à son ancienne équipe de Nice.
Dans ce troisième quart-temps, les deux équipes se rendent coup pour coup et c’est encore l’équipe qui évolue à domicile qui s’en sort le mieux (47-31 après 8 minutes). Un lancer franc de Kendal Cooper permet au Cavigal de continuer à croire à la victoire avec seulement treize points de retard à l’entame des dix dernières minutes : 48-35.
L’agressivité de l’ASVEL, leur permet de prendre le large au tableau d’affichage (57-39 après 5 minutes). Les locales dérouleront jusqu’à la fin du match et ont su rester solides et agressive face à de vaillantes Niçoises : 67-54.
Côté stats, Géraldine Robert réalise un double-double (14 points et 10 rebonds) pour Lyon, alors que Nice a pu s’appuyer sur Jodie Cornelie (11 points et 8 rebonds).