NBA – Mike D’Antoni ne veut pas qu’on sous-estime les Spurs

0
Vainqueurs de San Antonio ce dimanche à l’AT&T Center (108-93), les Rockets ont pu se frotter pour la première fois aux Spurs version 2018-2019. Si certains observateurs ne voient pas les hommes de Gregg Popovich en playoffs, Mike D’Antoni, lui, ne veut pas sous-estimer la franchise de Fort Alamo.


Avec une victoire 108-93 sur le parquet des Spurs, Houston n’a pas tremblé dans ce match de pré-saison, ce dimanche. Les hommes de Mike D’Antoni ont également bénéficié de la blessure de Dejounte Murray, qui n’a joué que 14 minutes. Avec les départs de Tony Parker, Manu Ginobili et Kawhi Leonard, beaucoup d’observateurs pensent que les Spurs se sont grandement affaiblis, et pourraient manquer les playoffs pour la première fois depuis 1997. Cependant, D’Antoni préfère prévenir son monde : il faudra se méfier des hommes de Gregg Popovich, cette année encore. C’est ce que le double Coach de l’année a confié à Jonathan Feigen du Houston Chronicle.

Je pense que vous les sous-estimez à vos risques et périls. Je ne pense pas que vous devriez faire ça. Ils ont tradé un All-Star (Leonard) pour un autre All-Star (DeRozan). Vous avez deux All-Stars avec Aldridge et DeRozan. Vous avez un jeune meneur (Murray), mais il a acquis beaucoup d’expérience l’année dernière. Ils ont aussi Gasol et Rudy Gay.


Sur le papier, le cinq majeur des Spurs n’a en effet rien à envier à beaucoup d’équipes. Cependant, la perte de Parker et de Ginobili prive Gregg Popovich de joueurs extrêmement expérimentés, capables de jouer les mentors pour les jeunes et de se comporter en leader du banc. Malgré tout, Patty Mills, Marco Belinelli ou encore Quincy Pondexter sont tous des vétérans NBA, qui devraient être capable de prendre le relais auprès des jeunes Dejounte Murray, Lonnie Walker IV ou Chimizie Metu. Même si les attentes sont moins élevées, Mike D’Antoni croit fermement que les Spurs seront compétitifs cette année.

Les gens oublient. Ils sont bons. Maintenant, où ils se placent dans la conférence Ouest, qui sait où quiconque se place. Ce sera très compétitif. Ça ne me surprendrait pas qu’ils soient top 4, ça ne me surprendrait pas qu’ils soient 5eme. Où sixièmes. Ils n’ont pas intérêt à être premier ou deuxième, ou alors deuxième si nous sommes premiers.

La conférence Ouest semble si relevée que la participation des Spurs aux playoffs est loin d’être acquise. Si Mike D’Antoni pense que San Antonio peut terminer dans le top 4, il est également possible de voir les hommes de Gregg Popovich manquer la post-season cette année.

À lire également : Coup dur pour Lonnie Walker IV

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.