Les joueurs NBA sont-ils ignares par rapport au passé et aux accomplissements de leurs aînés ? C’est l’avis qui est ressorti du All-Star Weekend, comme l’explique Hoopshype dans un très bon papier.

« Ils ne connaissent rien à l’histoire. Rien du tout ». La phrase de Ron Harper est simple et assassine, et l’ancien meneur des Bulls n’est pas le seul à le penser. Durant le All-Star Weekend, plusieurs anciens joueurs, aujourd’hui retraités, ont confié qu’il n’était pas rare de voir des joueurs NBA marcher à côté d’eux ou même les saluer sans savoir à qui ils avaient à faire, pensant qu’il s’agissait de fans lambdas. Le Hall of Famer Earl Monroe est fataliste :

« Je ne pense pas que ça les intéresse. Certains gars comprennent, mais il y a des joueurs de 18, 19 ou 20 ans qui ne connaissent rien. Ils ne savent pas comment ça jouait avant. Il n’y a pas d’appréciation pour l’histoire du jeu »

Un constat partagé par de nombreuses autres légendes comme Dave Cowens ou encore Sam Perkins, qui ne s’en remet pas :

« Certains joueurs ne savent même pas à côté de qui ils marchent, c’est le plus fou ! Ça devrait s’améliorer, mais ce n’est pas le cas. C’est l’une des premières choses que j’ai apprises en tant que rookie : savoir qui est qui. Beaucoup de gars ne savent pas ».

A lire également : Kevin Durant s’explique sur son faux compte Twitter

Un joueur échappe au courroux des anciens : LeBron James. Le King est cité par toutes les légendes ou presque comme un joueur très respectueux et connaisseur de l’histoire du basket, et cela dès son arrivée en NBA. Un exemple malheureusement pas forcément suivi par la jeune génération, à une époque où tous les outils sont pourtant à disposition pour parfaire sa connaissance.

Que les jeunes se rassurent, ils ont au moins la compréhension et l’indulgence de Sidney Moncrief, l’ancienne gloire des Bucks :

« Tu ne peux pas connaître tout le monde. Les joueurs vont et viennent. J’ai beau être un quintuple All-Star et 2 fois défenseur de l’année, ce que 95% des joueurs dans cette ligue n’atteindront jamais, ça ne veut pas dire qu’ils doivent savoir qui je suis. C’était il y a si longtemps ! Et puis avec les téléphones, maintenant… Ils vont voir sur internet pendant qu’on parle, et ils disent : « Oh wow, vous avez fait tout ça ! ». Ça m’est arrivé quelquefois. Pour moi, ils sont très respectueux. Je pense que c’est injuste d’attendre d’eux qu’ils connaissent tout sur nous directement »

L’avis de Moncrief reste cependant très minoritaire au sein de légendes globalement frustrées du manque de considération des jeunes. Le syndicat des joueurs retraités a ainsi décidé d’œuvrer à rapprocher tout ce beau monde, notamment via Caron Butler, qui s’est proposé pour ce rôle crucial : « Nous devons réparer le pont entre les joueurs actuels et ceux qui ont pavé la route et nous ont permis de gagner des millions de dollars en faisant ce que l’on aime. On doit continuer. Je veux faire une différence ». Rien à ajouter, Caron.

Mais aussi : Les Lakers auraient songé à échanger LeBron James

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef Parlons Basket & Parlons NBA. Chez RMC de temps à autres. Le sang-froid de Larry Bird, le mental d'Olivier Giroud.