Non-qualifié pour les playoffs avec les Hawks, Trae Young a tout de même effectué une très belle saison rookie, effaçant les doutes de ceux qui pensaient que son style de jeu ne ferait pas la transition avec la NBA.


Au terme d’une saison rookie conclue avec des moyennes de 19.1 points, 3.7 rebonds et 8.1 passes, Trae Young a pu voir la différence entre la NBA et le basket universitaire. Après un début de saison en demi-teinte, il a inversé la tendance après le All-Star Game, terminant la saison à 24.7 points, 4.7 rebonds et 9.2 passes.

Au cours d’une interview avec Kevin Harnovitz d’ESPN, Young a expliqué la différence entre jouer meneur de jeu à l’université et en NBA :

« À l’université, vous « dirigez » le match. Mais quand tout le monde sur le terrain est un professionnel, la gestion est à un tout autre niveau. En ce qui concerne les tactiques et systèmes, je pense qu’ils sont plus faciles en NBA à cause du spacing.« 

À lire également : Trae Young croit au Rookie de l’Année

Étant le rookie qui a réalisé le plus de passes décisives cette saison avec 653, loin devant Luka Doncic qui en a réalisé 429, Young s’est tout de même bien adapté à la gestion du jeu en NBA, au point de susciter des compliments de la part de légendes, comme Kevin Garnett.

« Il apprend en regardant. Il est cérébral et c’est le processus par lequel il peut voir ce que vous lui expliquez. »

Steve Nash, un des mailleurs passeurs de l’histoire, est lui aussi allé de son compliment quant à l’évolution du jeune meneur en cours de saison.

« Dès qu’il a commencé à organiser des systèmes, il a commencé à mieux tirer. Cela lui a enlevé pas mal de pression sur son shoot, parce que ses partenaires adorent les tirs qu’ils obtiennent. Et en plus, il met la défense dans des positions difficiles, parce qu’ils se disent « il va nous avoir d’une manière ou d’une autre ». »

En fin de compte, Trae Young a plutôt bien géré la transition NCAA-NBA. Cela semble malgré tout compliqué pour ôter le titre de Rookie de l’Année des mains de Luka Doncic, qui a été plus régulier tout au long de la saison.

Actualités Basket USA Facebook

Mais aussi : NBA/NCAA – L’incroyble effet Zion Willimason sur les audiences