Par l’intermédiaire de son agent, Sekou Doumbouya a annoncé qu’il participerait à la prochaine draft. Avec un record sympa à la clé dès l’automne.


Après Abdoulaye N’Doye hier soir, c’est au tour de Sekou Doumbouya d’officialiser sa participation à la draft 2019. C’est son agent qui l’a déclaré auprès d’ESPN. Le Limougeaud sera très certainement choisi au premier tour, et pourrait même se situer aux alentours du top 10. En effet, selon les dernières prévisions réalisées par ESPN, il serait choisi en huitième position. D’autres mock drafts le placent aux portes de ce top 10.

Le joueur originaire de Guinée dispose de la nationalité française depuis 2016 et n’aura 19 ans que le 23 décembre prochain. Par conséquent, il deviendra en début de saison prochaine le joueur le plus jeune à fouler les parquets NBA depuis l’instauration de la limite d’âge en 2005. Il dépassera ainsi Giannis Antetokounmpo qui, lui, a eu 19 ans l’année de sa draft le 6 décembre.

A lire également : Les ultimes prévisions de la draft !

Doumbouya a particulièrement marqué l’esprit des franchises américaines durant le Championnat d’Europe des moins de 18 ans en 2016 où il avait aidé la France à remporter la compétition et avait terminé dans le 5 majeur du tournoi, le tout alors qu’il venait à peine d’avoir 16 ans. Joueur athlétique, solide en défense et qui montre un développement intéressant en attaque, le Français intéresse du beau monde dans la grande ligue.

Cette saison, avec le club de Limoges, le joueur de 2m06 tourne à 6.7 points de moyenne avec 61% de réussite à 2-points et 33% derrière la ligne des 3 points. S’ajoutent également 3 rebonds en 17 minutes de jeu. Une blessure durant le mois de décembre l’a néanmoins freiné dans sa progression. Avant de partir pour les Etats-Unis, son objectif sera de qualifier Limoges pour les play-offs et d’aller le plus loin possible. Ils sont aujourd’hui 7èmes à égalité avec Bourg-en-Bresse et Boulazac.

Notre plus gros espoir pour cette cuvée 2019 est officiellement dans la danse. Souhaitons lui le meilleur.

Mais aussi : La scène virale sur le banc des Sixers

Actualités Basket USA Facebook

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef Parlons Basket & Parlons NBA. Chez RMC de temps à autres. Le sang-froid de Larry Bird, le mental d'Olivier Giroud.