À un mois de la draft, les rumeurs les plus folles circulent sur le devenir de Zion Williamson. Se présenter à la Draft pour terminer à New Orleans ? Retourner en NCAA une saison supplémentaire ? Le beau-père du joueur fait un point sur la situation.

On ne le présente plus, il était l’attraction de l’année en NCAA avant de très certainement débarquer sur les parquets de la grande ligue en octobre prochain. Zion Williamson est annoncé comme le premier choix de la draft 2019 et la loterie a très probablement fixé son destin.

Alors que les Knicks, les Cavaliers et les Suns tenaient la corde pour récupérer le phénomène, les trois cancres de la NBA ont été doublés par les surprenants Pelicans lors du tirage. Le jeu des probabilités en a décidé ainsi, Zion Williamson débarquera certainement en Louisiane dès le 20 juin prochain.


Zion serait alors parachuté dans un des plus petits marchés de la ligue, loin des spotlights de New-York. Tout est à construire dans la moiteur de la Louisiane avec le très probable départ de la star Anthony Davis, une perspective qui n’aurait pas enchanté la jeune pépite.

Alors qu’il n’a pas encore engagé d’agent, Zion Williamson pourrait potentiellement retourner en NCAA pour une deuxième année sous le maillot de Duk, et ainsi attendre la draft 2020 pour rejoindre une destination plus clinquante. Mais le beau-père de Zion, qui gère pour l’instant la carrière de son poulain, a tenu à clarifier les choses sur ce point.

À lire également : Tacko Fall explose des records au Draft Combine

Dans des propos recueillis par la station d’ESPN à Baton Rouge, en Louisiane, ce dernier affirme n’avoir aucun doute sur la suite du dossier :

En ce qui concerne un retour à Duke, ce n’est même pas quelque chose que nous avons considéré. Nous avons rencontré David Griffin (le GM des Pelicans) et nous avons eu une excellente conversation.

Nous sommes excités à l’idée de nous installer et de trouver un endroit où loger.

Des propos rassurants pour les fans de New Orleans qui craignaient de voir le prodige leur échapper. Une décision compréhensible de la part du joueur et de son entourage car une nouvelle année en université, sans salaire et avec un risque de blessure, pourrait entacher la potentielle carrière de Zion Williamson.

S’il ne tient vraiment pas à rejoindre la Louisiane, l’ailier-fort pourrait toujours demander un échange. Mais la première prise de contact entre le joueur et la franchise semble avoir été une réussite. Suffisant pour mettre fin aux spéculations d’un départ anticipé ? Affaire à suivre.

Mais aussi : L’effet Zion se fait déjà ressentir à New Orleans