NBA – « Danny Green : Une bonne partie de notre titre est due à la chance »

0

Champion NBA avec Toronto avant de s’envoler pour Los Angeles, Danny Green a savouré ce titre surprise. Mais pour lui, la chance a joué un énorme rôle.

Les Raptors ont écrit l’histoire en s’adjugeant le titre aux dépens des Warriors il y a maintenant un peu plus d’un mois. Toronto a glané le premier titre de son histoire, faisant basculer tout un pays dans la liesse.

Ce titre fait partie des titres « surprises » qui ont jalonné l’histoire, et après le départ de Kawhi Leonard, on imagine mal les hommes de Nick Nurse être capables de rééditer le coup l’an prochain.

Pièce importante du titre par sa défense et son shoot à 3 points, Danny Green est revenu sur le titre lors d’une conférence téléphonique avec des journalistes. Plutôt que d’autres aspects, DG a choisi de mettre l’accent sur… la chance :

Beaucoup de choses ont dû arriver [pour qu’on soit champions], et une bonne partie est due à la chance. On a été chanceux sur beaucoup de choses, notamment sur le fait de rester en bonne santé et les autres équipes non. Et sur le timing par exemple, en récupérant Marc Gasol à la deadline.

Lire aussi | Les Lakers et Raptors en veulent à Kawhi Leonard

Il est vrai que Marc Gasol était annoncé tout proche de Charlotte, avant de finalement signer à Toronto dans un retournement de situation qu’il ne doit pas regretter le moins du monde. Quant aux blessures, impossible de nier que les Dinos ont affronté une équipe de Golden State décimée comme rarement une équipe l’avait été durant les playoffs. Green la joue donc modeste :

Bien sûr, nous avions la conviction que nous étions l’une des meilleures équipes, mais les planètes ont semblé s’aligner pour nous. Ça donnait l’impression que c’était notre moment, mais beaucoup de choses ont dû arriver pour que nous gagnions ce titre.

Double champion NBA (2019 avec Toronto, 2014 avec San Antonio), Green va désormais tenter de gagner une bague avec une troisième équipe. Il a rejoint les Lakers cet été et collera parfaitement au profil de joueurs 3&D recherchés pour épauler l’infernal duo des Californiens.

Chance ou non, Toronto se rappellera en tout cas éternellement de ce fameux run de 2019. Et nous aussi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.