Publicité

NBA – L’heure du bilan : Utah Jazz

NBA Utah Jazz
(DR)

Puisque la campagne NBA 2019/2020 est interrompue pour une durée indéfinie, nous vous proposons une série de bilans dans l’éventualité d’un arrêt définitif de la saison : un jour, une franchise. On revient sur la saison écoulée de chaque club, sur les objectifs affichés mais également sur nos attentes pour la saison prochaine. Aujourd’hui, on rend visite à Rudy Gobert et au Jazz de l’Utah.

Publicité

La saison des Nuggets

Depuis 4 ans, le Jazz propose des saisons régulières de très bonne facture. Durant cette édition 2019/2020, le club n’a pas dérogé à la règle et pointait à la quatrième place de la conférence Ouest avec un bilan de 41/23 au 12 mars, date à laquelle la saison a été interrompue. Bien que branchés sur courant alternatif (une série de 5 défaites fin janvier, suivie par 4 victoires d’affilée, puis 4 défaites, puis 5 victoires…), les hommes de Quin Snyder ont globalement tenu leur rang. C’est-à-dire celui d’une équipe du haut de tableau de la conférence Ouest, jamais simple à jouer.

Cependant, un point n’échappait à personne : le Jazz a clairement baissé d’un ton en défense cette année. Idem en attaque, où le mouvement de balle qui fait leur force depuis plusieurs saisons n’était plus aussi limpide. Rien d’alarmant au vu du classement du club, mais la machine a semblé un peu au ralenti par moment. Cette saison marquait également les premières sélections au All-Star Game du duo majeur du club, Donovan Mitchell et Rudy Gobert, tous deux très méritants.

Publicité

Les objectifs de la saison

Balayé par les Rockets au premier tour des playoffs l’an passé (4/1), le Jazz abordait cette nouvelle saison avec un objectif inchangé : s’installer dans le haut de la conférence Ouest durant la saison régulière, assurer l’avantage du terrain, et tenter d’aller le plus loin possible en playoffs. Car le Jazz est typiquement le genre d’équipes qu’il est difficile de classer.

Ils sont clairement un cran en dessous des mastodontes de la conférence que sont les Lakers et les Clippers, mais ils semblent capables de rivaliser les yeux dans les yeux avec des équipes comme les Nuggets, le Thunder voire les Rockets. Finir quatrièmes de la conférence est donc clairement un objectif réussi, surtout que l’écart avec Denver, troisième, est minime (43/22 contre 41/23).

Publicité

Le moment de la saison des Nuggets

Le moment le plus marquant de la saison du Jazz est clairement le contrôle positif de Rudy Gobert au coronavirus. Très chargée émotionnellement pour le joueur et pour tout le club, cette période agitée de quelques jours a marqué la saison du Jazz. Critiqué pour avoir pris la situation à la légère, notamment en touchant des micros comme si de rien n’était, Gobert déclenchait la suspension de la saison, et apprenait ensuite qu’il avait très possiblement contaminé son coéquipier Donovan Mitchell.

Ce dernier faisait clairement comprendre qu’il lui en voulait, et pour couronner le tout, des insiders proches de la franchise rapportaient que le groupe pouvait exploser si les deux ne se réconciliaient pas… Aujourd’hui, près de 10 jours après « l’incident », le calme semble être revenu au sein du Jazz. Mais personne n’oubliera cet épisode marquant pour tout le monde.

Publicité




La suite et les attentes

Par dessus tout, on espère que Donovan Mitchell et Rudy Gobert (et tous les autres touchés par le virus, évidemment) guériront dans les plus bref délais. Ensuite, on observera de très près leurs retrouvailles, qui pourraient être décisives pour l’avenir sportif du club.

Et concernant le sportif justement, que peut-on attendre ? Probablement de la continuité. L’an 1 du trio Mitchell/Gobert/Conley n’a pas été fructueuse, la faute à de nombreux pépins physiques du troisième cité, handicapant grandement son intégration. Mais le Jazz reste une équipe extrêmement solide, alors il semble logique que les dirigeants de la franchise décident de garder le groupe intact pour la saison prochaine.

Tous les bilans disponibles : ClippersLakersNuggetsJazzThunderRocketsMavericksGrizzliesBlazersPelicansKingsSpursSunsWarriorsBucksRaptorsCeltics

Publicité

Troisième bilan dans la boite, cette fois-ci c’était donc au tour de Denver. Le club a proposé un exercice 19/20 de très bonne facture, malheureusement brusquement interrompu. Si playoffs il y a, on les observera avec attention car ils ont tout d’une équipe capable de bousculer l’ordre établi dans la conférence Ouest.

NBA 24/24 Utah Jazz

Feed NBA 24/24