NBA – L’heure du bilan : Phoenix Suns

Bright Side Of The Sun (DR)

Puisque la campagne NBA 2019/2020 est interrompue pour une durée indéfinie, nous vous proposons une série de bilans dans l’éventualité d’un arrêt définitif de la saison : un jour, une franchise. On revient sur la saison écoulée de chaque club, sur les objectifs affichés mais également sur nos attentes pour la saison prochaine. Aujourd’hui, cap sur Phoenix.

Publicité

La saison des Suns

Malgré un bilan clairement dans le négatif, les Suns ont réalisé une saison, dans l’ensemble, plutôt encourageante. Après avoir végété au fond de la conférence Ouest et accumulé un nombre indécent de défaites durant les quatre dernières saisons (63 défaites l’an dernier, puis respectivement 61, 58 puis 59 les trois précédentes), le fait d’atteindre un total de 26 victoires à la mi-mars était clairement encourageant.

Dans le jeu, ça va mieux aussi. Monty Williams est arrivé et a amené de la stabilité. Devin Booker est plus que jamais le patron, et pour la première fois de sa carrière il évolue aux côtés d’un meneur, en la personne de Ricky Rubio, qui lui retire certaines responsabilités de création. Autour, on a beaucoup apprécié les apports de Mikal Bridges, Kelly Oubre Jr et Aron Baynes. En somme, il y a enfin un projet avec un vrai collectif à Phoenix. Une première grande étape.

Publicité

Les objectifs de la saison

Quand vous sortez de quatre saisons aussi désastreuses que celles des Suns, les objectifs ne sont logiquement pas très élevés. Pas question de parler de playoffs dans l’Arizona, même si le premier mois de la saison des Suns était plutôt très encourageant. Non, l’essentiel était ailleurs : créer une identité, développer un groupe. Autour du noyau dur composé de Devin Booker et Deandre Ayton et avec un nouveau coach à la baguette, le but était clairement de poser les premières pierres d’un nouvel édifice.

En ce sens, on peut dire l’exercice des Suns est assez réussi. En effet, entre la sélection de Booker au All-Star Game, les éclosions de Oubre et Bridges, la bonne intégration de Saric et les progrès lents mais sûrs de Ayton, le club peut être satisfait. Il y a encore du chemin, mais Phoenix n’est plus la risée de la conférence Ouest et va dans la bonne direction.

Publicité

Le moment de la saison des Suns

La suspension de 25 matchs de Deandre Ayton dès la première semaine de la saison. Bien sûr, rien ne dit que les Suns auraient été mieux classés que la 13ème place qu’ils occupent actuellement si le pivot avait évité cette suspension. En revanche, il est certain que son absence, exactement comme celle de John Collins a handicapé les Hawks, a retardé le développement du groupe.

Car le club a du jouer pratiquement deux mois sans sa force principale au poste bas, car Devin Booker a perdu du temps dans sa quête d’automatismes, car il est tout simplement le deuxième meilleur joueur de cet effectif. Encore une fois, on ne peut pas savoir si les Suns seraient actuellement playoffables s’il avait été en tenue durant ces 25 matchs. Mais difficile de croire qu’ils n’auraient pas présenté meilleur visage.

Publicité




La suite et les attentes

Avec Monty Williams, Devin Booker, Deandre Ayton, les Suns ont désormais les bases de leur avenir. Les fondations sont posées au sol, il va falloir maintenant empiler les briques pour bâtir une vraie structure stable. On s’attend donc à de la continuité à Phoenix.

Seul dossier important à surveiller : Aron Baynes. Le pivot est free agent, mais on pense que le club va le prolonger sans hésiter tant le boulot qu’il a abattu toute la saison a été remarquable. Sinon, pour le reste, statu quo. Ricky Rubio, Booker et Ayton, Kelly Oubre et Mikal Bridges sont tous sous contrat pour au minimum les deux prochaines saisons. C’est maintenant le boulot de James Jones, le GM, de poursuivre son travail et de trouver les bonnes pièces à incorporer autour de ce noyau.

Tous les bilans disponibles : ClippersLakersNuggetsJazzThunderRocketsMavericksGrizzliesBlazersPelicansKingsSpursSunsWarriorsBucksRaptorsCeltics

Les Suns ont enfin sorti la tête de l’eau, et rien qu’en ce sens leur saison est réussie. Les défaites sont encore nombreuses au compteur, mais à la différence des années précédentes, il y a cette fois un vrai projet, une vraie ligne directrice. Les playoffs sont encore loin, mais le club avance dans la bonne direction.

NBA 24/24 Phoenix Suns

Feed NBA 24/24