NBA – L’heure du bilan : Oklahoma City Thunder

Mitchell Leff

Puisque la campagne NBA 2019/2020 est interrompue pour une durée indéfinie, nous vous proposons une série de bilans dans l’éventualité d’un arrêt définitif de la saison : un jour, une franchise. On revient sur la saison écoulée de chaque club, sur les objectifs affichés mais également sur nos attentes pour la saison prochaine. Aujourd’hui, c’est au tour du surprenant Thunder.

Publicité

La saison du Thunder

L’équipe surprise de la saison. Absolument personne dans la sphère NBA, pas même les fans du Thunder, ne peut se regarder dans un miroir dans le blanc des yeux et se dire qu’il avait prévu une telle saison de la part d’OKC. Absolument personne. Les hommes de Billy Donovan ont effectivement réalisé un exercice 2019/2020 incroyable. Malgré les départs estivaux de Paul George et surtout de Russell Westbrook, et la fermeture d’une immense page de l’histoire du club, le Thunder a gardé la tête haut.

Derrière un Chris Paul de retour à son meilleur niveau, le club a surpris tout le monde. À l’intersaison, de nombreux médias, ESPN en tête, enterraient les chances du club d’exister durant la saison avant même le tip-off. Six mois plus tard, OKC est cinquième de l’Ouest à 40/24, soit deux victoires de moins seulement que les Nuggets, troisièmes. Bravo à CP3, à Shai Gilgeous-Alexander et à Dennis Schroder, à Steven Adams et à Danilo Gallinari. À tous les autres et à Billy Donovan.

Publicité

Les objectifs de la saison

Le club savait-il lui même quel était son objectif au moment d’entamer la saison ? On peut se le demander. Avec un effectif clairement amoindri en talent suite aux départs estivaux, des picks de draft à gogo et un Chris Paul surpayé, les ambitions sportives du club avaient pris une sacrée claque. La seule issue envisageable semblait être de tanker, de développer les jeunes et de se projeter sur la draft, en essayant de transférer CP3 à la deadline.

Il n’en sera rien, et nous nous sommes vite rendus compte que le Thunder était en réalité une place forte de l’Ouest, une équipe très proche de récupérer l’avantage du terrain pour les playoffs. Un scénario complètement dingue, que personne n’a vu venir.

Publicité

Le moment de la saison du Thunder

Le retour de Russell Westbrook à la Chesapeake Arena. Début janvier, près de 6 mois après son transfert, RussWest revenait pour la première dans sa ville, dans sa salle de toujours, celle qui l’a vu grandir et devenir le joueur qu’il est aujourd’hui. Une soirée chargée en émotions, une standing ovation, et une façon de dire au revoir « officiellement » au Brodie.

Publicité




La suite et les attentes

Malgré cette superbe saison surprise, on peut s’attendre à du changement à OKC. Si le club veut bien sûr rester compétitif, l’objectif du GM Sam Presti demeure inchangé : rebâtir l’équipe autour de jeunes joueurs, SGA en tête. Les transferts de Westbrook et George ont permis de mettre la main sur ue fournée de picks de draft, qui seront sans aucun doute utilisés pour reconstruire.

On peut donc s’interroger sur les cas Chris Paul, Dennis Schroder et pourquoi pas Steven Adams. Presti va certainement essayer de les transférer, leurs valeurs marchandes étant au plus haut après ce bel exercice, mais leurs contrats imposants vont compliquer les choses. Concernant le reste du groupe, le statu quo devrait être de mise.

Tous les bilans disponibles : ClippersLakersNuggetsJazzThunderRocketsMavericksGrizzliesBlazersPelicansKingsSpursSunsWarriorsBucksRaptorsCeltics

Publicité

Voilà pour le bilan de l’équipe surprise de la saison, le Thunder. Rapidement jetés aux oubliettes, Billy Donovan et ses hommes ont mis à mal tous les pronostics à leur sujet. Bravo à eux.

NBA 24/24 Oklahoma City Thunder

Feed NBA 24/24