NBA – L’heure du bilan : Milwaukee Bucks

0

Puisque la campagne NBA 2019/2020 est interrompue pour une durée indéfinie, nous vous proposons une série de bilans dans l’éventualité d’un arrêt définitif de la saison : un jour, une franchise. On revient sur la saison écoulée de chaque club, sur les objectifs affichés mais également sur nos attentes pour la saison prochaine. Aujourd’hui, on se penche sur la meilleure équipe de la ligue, les Bucks.

Publicité

// Breaking : La NBA a annoncé la date de reprise et les 4 formats possibles ! Plus d’infos ici

La saison des Bucks

Un long fleuve tranquille en tête du classement. Voilà comment on décrirait la saison des Bucks. Éliminés en finales de conférence l’an dernier avoir mené 2/0 dans la série face aux Raptors, Giannis Antetokounmpo et les Bucks sont revenus affamés cette saison.

Et absolument personne n’a réussi à les arrêter. Leaders de la conférence Est et de la ligue, emmenés par un Giannis encore plus fort que l’an passé et lancé à pleine vitesse vers un second titre consécutif de MVP, les Bucks ont dominé avec une régularité impressionnante. La meilleure équipe de la ligue cette saison, tout simplement.

Les objectifs de la saison

Un certain trophée du nom de Larry O’Brien, tel était l’objectif des Bucks cette saison. Passés à deux matchs des finales l’an passée, qu’ils auraient probablement remportées au vu des blessures qui frappaient les Warriors, ils sont revenus le couteau entre les dents cette année, avec un effectif globalement inchangé et un Giannis au sommet de son art.

Bien épaulé par Khris Middleton, toujours aussi solide, et un Brook Lopez qui continue d’exceller dans non nouveau rôle de contreur/shooteur, le Greek Freak a emmené les siens vers les sommets. Aucune équipe dans la conférence Est ne semblait capable de les stopper en playoffs, et l’immense majorité de la sphère NBA s’imaginait déjà un affrontement contre LeBron James et les Lakers en finales.

Le moment de la saison des Bucks

La victoire contre les Lakers, justement, le 19 décembre. C’était le premier choc de la saison entre les deux leaders des deux conférences (le deuxième fut remporté par les Angelinos quelques mois plus tard), et les Bucks s’imposaient avec la manière sur le score de 111 à 104, avec un Giannis qui bombardait Los Angeles derrière l’arc. Le message était envoyé à l’époque : la meilleure équipe de la ligue, elle est à Milwaukee.

La suite et les attentes

Si la saison venait à ne pas reprendre, ce serait forcément une déception pour Milwaukee. Barrés par Kawhi Leonard l’an dernier, c’est cette fois-ci une pandémie qui pourrait les empêcher de rejoindre la terre sainte des finales NBA… Mais qu’importe, les Bucks n’en sont qu’au début de leur ascension. Giannis n’a que 25 ans et n’a toujours pas atteint son prime.

Sauf cataclysme, il devrait prolonger et s’installer sur le long terme dans le Wisconsin aux côtés de Middleton et Lopez, prolongés l’été dernier. En clair, tant que Giannis sera là, les Bucks joueront le titre.

Tous les bilans disponibles : ClippersLakersNuggetsJazzThunderRocketsMavericksGrizzliesBlazersPelicansKingsSpursSunsWarriorsBucksRaptorsCeltics

Quelle saison des Bucks. Très forts l’an passé, ils ont progressé cette année, à l’instar de Giannis Antetokounmpo. L’avenir est brillant à Milwaukee, et il se pourrait bien qu’un titre vienne récompenser leurs efforts dans un futur proche.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.