Publicité

NBA – Un joueur balance : « la plupart des gars là-bas seraient bien contents d’être tradés »

(DR)

Si certaines équipes bouillissent d’impatience à l’idée d’aborder les playoffs et de viser le sacre suprême, d’autres franchises se morfondent dans un sacré spleen. Pour l’une d’entre elles, d’après un ex-joueur qui évoluait récemment là-bas, la situation frôle même le critique…

Publicité

Il est toujours très dur de se remettre du départ d’une superstar, surtout quand on est un petit marché. Mais force est de constater que depuis que LeBron James a déserté son Ohio natal pour poser ses valises à Los Angeles en 2018, Cleveland est dans une galère absolue.

Les saisons de reconstruction s’enchainent, souvent jonchées d’épisodes polémiques (la gestion du cas Kevin Porter Jr qui cartonne désormais à Houston, le problème Kevin Love, les mécontentements de certains joueurs à propos de Collin Sexton, etc). Et malgré plusieurs picks et quelques rares embellies, la gagne semble loin, très loin.

Publicité

Le journaliste Sam Amico a dressé un portrait bien piteux de la situation chez les Cavs. Il s’appuie sur le SMS d’un ex-joueur récent de la franchise (Andre Drummond ?) qui jette un sacré froid :



Les Cavs ont maintenant perdu 9 matchs de suite (pire série en cours de toute la ligue), ont seulement 2 victoires de plus que la saison raccourcie de l’an passé, et environ tout le roster veut être tradé. Sinon, tout va bien.

Publicité




Un récent ex-joueur des Cavs m’écrit en réponse : « lol je ne dirais pas que la plupart des joueurs VEULENT être tradés mais qu’ils seraient BIEN CONTENTS d’être tradés, clairement. La culture de la franchise est mauvaise… Tous les picks de draft du monde ne changeront pas une mauvaise culture. Seule l’envie de gagner de la part du proprio et du front office le fera !

Voilà qui va sévèrement blaser les fans de Cleveland, désireux d’espérer à nouveau et de rapidement se mêler à la lutte aux playoffs. Mais manifestement, et en dépit de l’excitation autour du duo Sexland, l’espoir est maigre de voir les Cavs enfin sortir de la médiocrité prochainement.

Publicité

3 ans après le départ de LeBron James, l’attractivité de Cleveland est toujours au plus bas et la franchise peine à fédérer autour d’un projet vertueux. Dur dur…

Cleveland Cavaliers Déclarations NBA 24/24

Feed NBA 24/24