Emblème de Basket Landes et médaillée d’argent aux JO de 2012 avec l’équipe de France, Marion Laborde a acceptée de nous parler de son début de saison et de son retour de blessure.

Présentation :

Parlons Basket : Peux-tu te présenter rapidement à nos internautes (nom, surnom, âge, taille, poids, ville actuelle, poste, club actuel…)

Marion Laborde : LABORDE Marion, on me surnomme Ion Ion, j’ai 27 ans, je mesure 1.78, je pèse 75 kg, j’habite à Saint Pierre du Mont 40 et je joue à Basket Landes au poste d’arrière/ailière.

PB : Comment as-tu découvert le basket, et à quel âge ?

Marion Laborde médaillée d’argent au JO de 2012 avec l’équipe de France. (Crédit photo: LadyHoop)

ML : J’ai découvert le basket très tôt car mes parents jouaient au basket. On peut dire que je suis née avec la balle orange entre les mains.

PB: Ton parcours (du premier club jusqu’à ta carrière professionnelle) ?

ML : J’ai commencé le basket à Amou à l’âge de 5ans. J’y suis restée jusqu’à ma dernière année cadette et ensuite je suis partie 3ans à Tarbes. Et depuis 2007/2008 je suis donc à Basket Landes.

PB: Nous savons que tu es ailière, mais peux-tu décrire un peu plus ton style ton jeu ? Quels aspects de celui-ci dois-tu encore travailler ?

ML : Mon point fort est le tir à 3pts mais je peux aussi driver vers le cercle mais pas trop poster car je ne suis pas très grande pour une poste 3. Je suis physique et aime aller au « charbon » comme on dit chez nous (rires).
J’ai encore pas mal de choses à travailler comme le maniement de balle et la dextérité.

Questions d’actualités :

PB: Après une année plutôt difficile suite au JO, et à ta blessure, comment te sens-tu cette année ?

ML : J’ai passé quasiment une saison blanche l’an passé. Cela a été très dur pour moi mais cette saison je suis ravie de retrouver les parquets. Je ne suis pas encore revenue à mon meilleur niveau mais j’avance petit à petit. Ma cheville me fait encore un peu mal mais je dois faire avec. J’essaie d’apporter le plus possible à l’équipe que se soit en attaque mais surtout défensivement.

PB: Cela fait 7 ans que tu joues à Basket Landes. Quel attachement as-tu pour ce club ?

ML : Je suis une pure landaise je suis née à DAX. Basket Landes est un club familial, les dirigeants sont toujours là quand on a besoin et sont très proches de nous. On se sent bien entouré et soutenu dans n’importe quel moment. Puis j’ai toute ma famille et mes amis ici donc je me sens bien dans ce club.

PB: Tu as encore prolongé ton contrat pour 3 saisons supplémentaires. Envisages-tu de changer d’air ou d’y terminer ta carrière ?

ML : Je vais surement terminer ma carrière à Basket Landes oui. On a une bonne équipe, on se situe bien au niveau du classement et comme je l’ai dit dans la question précédente ma famille et mes amis vivent ici donc pourquoi partir? Et puis dans 3ans j’aurai 30ans donc je pense qu’il sera temps de laisser la place aux jeunes.

Eurocoupe : Russie, Serbie et République Tchèque pour Basket Landes

Marion Laborde sous les couleurs de son club de coeur, Basket Landes (Crédit photo: Sud Ouest)

PB: Invaincu en phase de poule, quels sont les objectifs pour Basket Landes en Eurocoupe ?

ML : Nous avons fait un parcours sans faute jusqu’à maintenant en Eurocoupe ce qui est excellent. Mais les 8ème de finale arrivent mi janvier et je pense que le niveau sera plus élevé. Notre objectif est d’aller le plus loin possible bien sur. Avant le début de la saison on nous avait donné comme objectif de se qualifier pour le 2ème tour. C’est chose faite donc il faut viser un peu plus loin maintenant. Et je pense que l’on a l’équipe pour aller loin.

PB: As-tu pour objectif de revenir au sein de l’EDF pour le Mondial 2014 en Turquie ?

ML : Bien sur que j’y pense mais mon objectif premier est de retrouver mon meilleur niveau. Mais bien évidemment si je reçoit une convocation je serais ravie et ferai honneur de participer aux stages. Une convocation en EDF ne se refuse pas!!

PB: Penses-tu déjà à ta reconversion ?

ML : Je travaille mon concours d’auxiliaire de puériculture en ce moment.

Quel est ? :

PB: Qu’as-tu eu pour Noël ?

ML : Comme j’ai été très sage (rires), j’ai été très gâtée: une montre, une paire de basket, un peignoir, une écharpe, une coque pour iPad, un coffret bien être et des sous. Je suis sure que j’en oublie…

PB: Ton dernier livre lu ?

ML : « Demain » de Guillaume MUSSO

PB: Quel est ton idole ?

ML : Céline DUMERC bien sur

PB: Le coach à remercier ?

ML : 2-3 coaches me viennent de suite à l’esprit mais si j’avais à en choisir un je dirai Olivier LAFARGUE coach de Basket Landes mais aussi Pierre VINCENT.

Basket Landes : « On récolte ce qu'on a semé »

Olivier Lafargue à la tête de Basket Landes depuis 2004 en départementale (Crédit photo: Sud Ouest)

PB: L’adversaire la pire à jouer ?

ML : L’équipe de Bourges

PB: Ton rituel d’avant match ?

ML : 1h30 de sieste maximum après je n’ai pas forcément de rituel particulier.

PB: Ton match référence ?

ML : Si je prends un match de cette saison je dirai le match à Charleville Mézières qu’on gagne après prolongation et où je défendais sur ANDERSON dans le moneytime. Objectif ne pas la lâcher d’une semelle: mission accomplie!

PB: Ton pire souvenir en tant que basketteuse ?

ML : Le match où je me suis pétée les croisés en 2009

PB: Ton cinq idéal ?

ML : Céline DUMERC, Jo LEEDHAM, Ambrosia ANDERSON , Endy MIYEM, Marianna TOLO

L’équipe Parlons Basket remercie chaleureusement Marion Laborde pour avoir accepté de répondre à nos questions !

Interview réalisé par Parlons Basket le jeudi 02/01/2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.