Après avoir été élu Champion des champions 2013 par le journal L’Equipe, et Meilleur joueur européen de l’année par La Gazzetta dello Sport, Tony Parker a été élu sportif préféré des Français 2013, en s’emparant de la première place avec 33,6% des voix du sondage JDD – RMC – SportLab.

Avec sa quatrième place en 2011, on aurait pu penser que Tony serait au sommet du podium en 2012, mais non, il décrocha seulement la 34ème place. Il lui faudra attendre 2013, et la victoire à l’Euro en Slovénie avec les Bleus face à la Lituanie pour devenir le chouchou des Français. Rappelons tout de même qu’il termina meilleur joueur et meilleur marqueur du tournoi. À noter également qu’il frôla de quelques points avec les Spurs le titre de Champion NBA 2013 contre Miami, champion en titre. Bref, une année 2013 forte en émotions, et en succès !

Tony et toute l'équipe de France sont, enfin, champion d'Europe !

Tony et l’équipe de France sur le toit de l’Europe !

Bien assez de réussite pour lui permettre de gravir 34 échelons et ainsi réaliser la meilleure progression de ce sondage !

« Voir mon nom en haut d’un tel classement, c’est un honneur« , a réagi le champion d’Europe auprès du JDD. 

Tony Parker détrône ainsi Zinédine Zidane, qui avait pourtant dominé les deux précédentes éditions du classement.

« Pour moi qui suis très branché foot, ça fait tout drôle« , a-t-il confié au JDD.

Son interview pour BFM après avoir été élu sportif préféré des Français de cette année :

BFM: Tony Parker, on vous imagine aux anges avec cette 1ère place du classement des légendes du sport français (JDD-RMC-Sportlad), devant d’autres stars prestigieuses comme Zinedine Zidane et Sébastien Loeb ?

TP: Bien sûr, c’est assez impressionnant, un peu surréaliste. Mais je vais continuer à travailler dur pour bien représenter la France et terminer en beauté sur les JO de 2016. 

BFM: Comment expliquez-vous ce succès et l’immense bond avant réalise en un an (+34 places) ?

TP: Je pense que le titre de champion d’Europe y est pour beaucoup. Et aussi le fait d’être toujours performant en NBA pendant ces treize années. Je pense que le mélange des deux explique ce succès. En tout cas, le titre de champion d’Europe avec l’équipe de France aura toujours une place spéciale dans mon cœur. 

BFM: Une progression de 34 places, c’est tout de même énorme !

TP: (Rires) Je ne sais pas quoi dire. Merci au peuple français ! 

BFM: Les gens ont beaucoup souligné votre attachement au maillot bleu et à cette équipe de France. Est-ce cela qui a fait basculer le scrutin ?

TP: Oui, je pense que c’est la raison numéro 1. Moi j’adore ce maillot, j’ai commencé à jouer avec l’équipe de France à l’âge de 14 ans en cadets et j’étais tellement fier de jouer avec l’équipe de France. Il y a quelque chose qui s’est créé en moi, dans ma tête, dans mon cœur et à chaque fois, c’est un plaisir énorme de jouer avec l’équipe de France. On gagne le titre de champion du monde juniors à 18 ans et je me suis promis que l’on ramènerait le premier titre de champion d’Europe. Je suis content qu’on ait réussi à le faire en 2013. 

BFM: Maintenant, le plus dur sera de rester numéro 1 de ce classement ?

TP: Oui, bien sûr. Mais mon but, c’est de marquer mon sport. Après, on verra bien !

A propos de l'auteur

Dunkeur fou chez les Spurs au côté de Tony Parker dans ses rêves, rédacteur pour @ParlonsBasket et gérant de @BballFrenchies dans sa vraie vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.