Alors que l’équipe de France vient de sortir de l’Euro sans avoir démontré son potentiel, il faut dès maintenant se tourner vers les prochaines échéances. La question des absences reste toujours présente. 

Vincent Collet sera toujours le coach de l’EDF, Boris Diaw se pose des questions sur son avenir et les conflits Euroleague-Fiba (ainsi que la NBA) font du mal au basket européen. C’est un premier bilan à dresser à la sortie d’un EuroBasket décevant mais qui marque le début de la reconstruction. Cependant la question des absences reste un sujet qui attise les tensions en France. Dans un article de l’Equipe de ce vendredi, on retrouve les avis de trois joueurs du groupe France : Boris Diaw, Evan Fournier et Nando De Colo. Extraits :

« Ce sont des choix personnels » Boris Diaw

« Je pense comme Joffrey (Lauvergne, qui regrette que certains aient « aqua poney ou piscine ») […] Comme Boris le dit, il s’agit de choix personnels et il faut l’accepter. Certains sont compréhensibles, d’autres peut-être moins. » Nando De Colo

« Dire que tu ne viens pas parce que tu es fatigué, c’est du bidon. Je suis désolé, mais il faut le dire. Les seuls qui peuvent avoir cette excuse, ce sont ceux qui vont en finale NBA, mais à part Tony et Boris ces dernières années, personne n’y est allé […] Si tu ne viens pas alors que tu n’es pas blessé et que tu es sous contrat, c’est que tu n’en as pas envie » Evan Fournier

Les trois coéquipiers semblent d’accord sur le cas des absences en EDF. Alors que Rudy Gobert est déterminé à ne plus louper une campagne avec la France, on attendra de voir pour les autres. Le calendrier ne sera de toute façon pas favorable à des sélections nationales avec leurs joueurs NBA ou évoluant en Euroleague….

 

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.