Publicité

Jeep® ÉLITE – Gravelines-Dunkerque et Dijon s’imposent en ouverture de la 1ère journée

La Jeep® ÉLITE a repris ses droits hier soir avec une victoire accrochée de Gravelines-Dunkerque contre Nanterre (84-80) et un large succès de Dijon face à Châlons-Reims (87-65).

Fort d’un mercato animé, le BCM avait l’envie de réaliser un joli coup contre Nanterre en ouverture de la 1ère journée du championnat. Dans un Sportica chauffé à bloc pour supporter les Maritimes, les hommes de Julien Mahé ont bien démarré la partie en prenant la tête dès les premiers instants de la rencontre (9-2, 3e minute). Face à l’efficacité offensive des Nordistes, les joueurs de Nanterre se sont accrochés, en étant menés de seulement cinq unités à la pause (45-40). C’est au retour des vestiaires que Gravelines-Dunkerque a réalisé le break grâce aux 17 points inscrits par la recrue Karvel Anderson dans le troisième quart-temps. Avec une avance de 18 points (67-49) avant d’entrer dans les dix dernières minutes de la partie, le BCM semblait à l’abri. Mais les visiteurs n’ont pas abdiqué et sont revenus à une seule possession à vingt secondes du terme (83-80), avant que Myles Hesson ne conclut la rencontre sur la ligne des lancers. Grâce à ce court succès sur le score de 84 à 80 contre Nanterre, Gravelines-Dunkerque marque les esprits d’entrée.

Les fans du BCM ont pu voir à l’œuvre les nombreuses recrues de l’intersaison, à commencer par le meneur Edgar Sosa, qui a excellé dans le jeu (20 points à 50% au tir, 2 rebonds, 6 passes et 2 interceptions). Le shooteur Karvel Anderson s’est distingué par le titre de MVP de la rencontre, en terminant avec 22 unités (7/12 au tir) et 3 rebonds pour une évaluation de 18. Du côté de Nanterre, les intérieurs Julian Gamble (13 points, 6 rebonds) et Jean-Marc Pansa (14 points, 6 rebonds) se sont montrés costauds, mais ils n’ont pu éviter la défaite de leur équipe.

Dans l’autre match de la soirée, la JDA Dijon a été en maîtrise contre Châlons-Reims, au cours d’une rencontre à sens unique. Les hommes de Laurent Legname ont inscrit 27 points dans le premier quart-temps, avant de prendre le large à la pause (45-31). Sur une lancée identique en seconde période, Dijon a même compté 27 points d’avance (77-50), avant de s’imposer finalement 87 à 65 face à une équipe du CCRB encore en rodage. Les Dijonnais se sont reposés sur la belle performance de Gavin Ware, auteur de 20 points et 7 rebonds pour 26 d’évaluation. Devin Ebanks a inscrit 24 points pour Châlons-Reims, mais il a été le seul joueur de la rotation à dépasser la barre des dix unités.

Gravelines-Dunkerque et Dijon se placent ainsi en haut du classement de la Jeep® ÉLITE, en attendant les matchs du Mans, de Strasbourg ou encore de Limoges ce soir.

A lire également : Entretien avec Yannick Bokolo, en amont de sa 16e saison en LNB

Betclic Elite France / Europe

Feed NBA 24/24