Les Warriors ont parfaitement débuté leurs finales de conférence avec un blow-out face aux Blazers (116-94). Damian Lillard a été particulièrement discret sur la rencontre en raison d’une petite blessure, qui pourrait d’ailleurs l’empêcher de tenir son rang pour le Game 2.

Si les Warriors ont dominé sans trembler le Game 1 de la série face aux Blazers, c’est avant tout grâce à l’excellent coaching de Steve Kerr qui arrive à s’adapter parfaitement à l’absence de Kevin Durant.

Steph Curry et Klay Thompson tiennent leurs statuts de leaders offensifs de l’équipe et certains joueurs du banc tels que Jonas Jerebko et Quinn Cook apportent eux aussi une belle pierre à l’édifice.

Mais s’il y a bien une chose à laquelle les Dubs n’avaient pas pensé, c’était l’apport limité qu’a eu Damian Lillard sur la première rencontre. Très bien pris défensivement, on s’attendait tout de même à ce que le meneur de Portland sorte du lot et prenne les commandes de son équipe.

Selon Tim McMahon, journaliste d’ESPN, Dame s’est exprimé hier et a expliqué qu’il était en fait touché à l’ischio-jambier.

A lire également : Damian Lillard évoque le sentiment particulier de son retour dans la Bay

Cette petite douleur ne lui permet pas d’être à 100% pour le moment mais ne devrait pas lui faire rater les prochaines rencontres. Sauf s’il décide de se sacrifier pour l’équipe ce qui paraît tout de même très peu probable.

Lillard a fini sur une feuille à 19 points au Game 1, un total assez inhabituel pour lui, scoreur providentiel des Blazers avec C.J McCollum. Avec un total de 4/12 au tir et seulement 2/5 à trois points en 36 minutes, Dame n’a pas eu l’influence sur le jeu attendue par Terry Stotts.


Le meneur devra donc tenter de revenir à 100% le plus vite possible sous peine de laisser les Warriors s’échapper dans la série. Dans le cas où cela ne se produit pas, CJ McCollum devra ressortir une performance XXL comme il l’a fait au Game 7 face à Denver.

Mais quoi qu’il arrive, les Blazers devront mettre les bouchées doubles dès ce soir à Oakland pour le Game 2.

Il n’y a quasiment aucune chance que Portland aille en finales NBA sans un grand Damian Lillard. Si celui-ci arrive à passer outre sa douleur, les hommes de l’Oregon peuvent conserver un petit espoir.

Mais aussi : La défense douteuse des Blazers contre Stephen Curry