Si Kawhi Leonard est officiellement un Clipper depuis quelques heures, sa nouvelle franchise a longtemps cru avoir perdu la course. En cause, la célébration des Raptors.

Les fans des Clippers sont peut-être aujourd’hui les plus heureux de la ligue. La franchise californienne a réussi à attirer Kawhi Leonard contre toute-attente, mais également Paul George dans la foulée. Un double coup qui va leur permettre de prétendre au titre dès la saison prochaine.

Eh pourtant, les choses ont été mal embarquées.

Comme n’importe quelle personne, les dirigeants des Clippers ont pu assister à la célébration des Raptors après leur titre. Une ambiance de folie au Canada et avec un Kawhi plus détendu que jamais dans les rues de Toronto.

Si vous êtes une franchise adverse qui souhaite attirer The Klaw quelque temps après, disons que cela ne met clairement pas en confiance pour la suite des événements.


Lire aussi | Une franchise en moins pour Russell Westbrook

C’est un dirigeant anonyme chez les Clippers qui confirme la théorie. Pour lui et d’autres, la course était perdue d’avance quand ils ont vu Kawhi célébrer :

Les Raptors ont tout fait parfaitement. Nous avons vu la parade, les photos et nous avons pensé que c’était fait. Que nous avions perdu.

Au final ce n’était pas le cas, et de loin.

Car malgré cette célébration, Leonard a toujours semblé se diriger vers un retour à la maison. Les Lakers n’ont pas été une destination vraiment plausible, et seuls les Clippers pouvaient alors faire quelque chose. Mais si vous avez suivi, sans l’arrivée de Paul George, Kawhi ne serait jamais venu. Serait-il alors resté à Toronto dans ce cas ? C’est bien possible.

Les dirigeants ont finalement pu exulter en apprenant que Kawhi venait en Californie. Tout l’inverse du côté des Raptors, qui l’ont néanmoins joué classe.

L’histoire ne fait que commencer à Los Angeles. Les Clipps espèrent gérer aussi bien la situation que les Raptors dans le dossier Leonard… même si, ils le savent, avec The Klaw, dont la troisième année de contrat est une option joueur, rien n’est jamais acquis.

Dernières news | Free agency, trades | Buzz du jour | Franchises | Joueurs