Publicité

NBA – Jayson Tatum, le gros malaise

NBA Jayson tatum en galère
NBA / YOUTUBE

À l’instar de plusieurs autres gros noms, le début de saison de Jayson Tatum est tout sauf évident. Le souci, c’est que le Celtic ne semble pas montrer de signe de progrès… Son adresse est notamment problématique, lui qui atteint des sommets de médiocrités. On fait le point.

Publicité

Sur le papier, les 25 points et 8.6 rebonds que cumule Jayson Tatum sont tout à fait impressionnants. Quand on regarde au-delà de ces chiffres, on se rend cependant compte que 2021-22 est très compliquée pour l’ailier de Boston. Son équipe n’est guère convaincante depuis la reprise de la compétition, et c’est lui qui en endosse en grande partie la responsabilité compte tenu de son statut. Son coach l’a d’ailleurs sévèrement recadré il y a peu. En cause, son nombre excessif de tirs tentés chaque soir.

En effet, s’il paraît normal qu’il prenne le plus de shoots de son équipe, l’ancien Dukie a un gros problème : il n’a absolument pas le compas dans l’œil sur ce début d’exercice. En fait, comme l’explique StatMuse, le joueur a atteint un niveau de médiocrité assez exceptionnel depuis quelques semaines. Sa production est même l’une des plus horribles enregistrées en pas loin de 70 ans !

Publicité

Jayson Tatum historiquement mauvais au shoot.



Jayson Tatum a shooté à 2/16 ce soir. Il est 8ᵉ de la ligue pour les tirs réussis alors qu’il est 1er pour les tentatives.

Tatum tire à 39,5% sur 21.8 tentatives par match – seuls 5 joueurs ont tourné à moins de 40% sur plus de 20 tentatives par match sur une saison entière depuis la mise en place de l’horloge des 24 secondes (1954).

Publicité




Comme indiqué, sa maladresse s’est malheureusement vérifiée lors de la victoire face aux Raptors, qui a vu le n°0 réaliser une nouvelle horreur au scoring. 8 points à 12.5%, dont un vilain 1/5 derrière l’arc. Avec 32% de réussite de loin, Tatum n’est d’ailleurs pas non plus une menace crédible dans le domaine cette année. La bonne nouvelle, c’est qu’il a su compenser dans d’autres secteurs (7 rebonds et 10 passes). De quoi finir avec un étonnant ratio +/-, étant donné sa méforme (+13).

Pour autant, cette polyvalence ne va pas suffire pour les C’s, qui ont besoin de leur leader pour ses prédispositions de scoreur. Étudiant de Kobe Bryant, le bonhomme a le potentiel pour finir meilleur marqueur de la ligue à l’avenir, mais il va falloir retrouver cette propreté qu’il affichait par le passé (45.9% en 2020-21). S’il y parvient, alors Bean Town sera en bien meilleure position pour aborder les playoffs (11-10, 9ᵉ à l’Est).

Publicité

Jayson Tatum est en galère et doit rapidement trouver une une solution pour retrouver son adresse au tir. Dans le cas contraire, la campagne en cours pourrait rapidement se compliquer davantage pour Boston déjà pas au mieux sur les 20 premiers matchs.

Boston Celtics Jayson Tatum NBA 24/24 Stats, records

En direct : toute l'actu NBA