NBA – Un proche de Michael Jordan cash : « Lui, c’était un sale bâtard »

Michael Jordan et Scottie Pippen
NBA (DR)

Michael Jordan a affronté un tas de joueurs légendaires au cours de sa carrière, et tous n’étaient pas des enfants de coeur. Un coach à succès et ami de His Airness avait notamment lâché une confession cash sur l’un d’entre eux, il y a quelques années… Difficile de lui donner tort.

Publicité

S’il n’a jamais été du calibre d’un franchise player ou même d’un All-Star, Steve Kerr peut se targuer d’avoir eu une carrière de rêve. L’ancien arrière a en effet gagné pas moins de cinq bagues de champion en tant que joueur, grâce à ses passages du côté des Bulls et des Spurs. Il a notamment été le coéquipier de Michael Jordan, avait qui il entretenait une relation privilégiée car étant très respecté de l’arrière au n°23. Peu de gens peuvent s’en targuer !

En compagnie de His Airness, il a notamment pu participer aux deux dernières Finales de ce dernier, qui ont chacune eu lieu face au Jazz. Les Mormons étaient une référence absolue à l’Ouest à cette époque, emmenés par le mythique duo John Stockton – Karl Malone. En tant qu’extérieur, Kerr s’est régulièrement retrouvé à défendre sur le premier cité lors de chaque série. Et comme il l’a expliqué il y a quelques années sur l’émission Open Court, ce fut loin d’être une expérience agréable :

Publicité

Steve Kerr ultra-cash sur John Stockton



On a joué contre l’Utah deux années de suite en Finales, douze matchs en tout contre John Stockton. J’ai le plus grand respect pour lui. Je le vois en dehors du terrain. Je l’adore. C’est un type formidable. Mais c’était un sale bâtard (sur le terrain, ndlr) ! J’ai besoin de m’exprimer là-dessus, maintenant. Je n’ai jamais vu un thérapeute à ce sujet, mais c’est le moment pour moi d’en parler.

Publicité

Aujourd’hui connu pour débiter des punchlines bien salées, le coach passé par les Warriors n’avait alors pas encore cette habitude, ce qui explique la réaction endiablée de ses interlocuteurs. En l’occurrence, difficile toutefois de lui donner tort tant cette description colle parfaitement à la légende de Salt Lake City. Meilleur passeur et intercepteur de tous les temps, deux records qui ne sont pas près d’être battus, « Le Comptable » n’était cependant pas du tout un enfant de coeur sur les parquets.

À l’instar de son coéquipier de longue date Malone, connu pour être souvent dirty face à ses adversaires, le Hall of Famer n’hésitait pas à user de coups bas pour mettre à mal son vis-à-vis. Sa spécialité ? Sortir les coudes sur des écrans, ou encore « casser » le poignet du joueur d’en face en tentant de lui chiper le ballon. Autant dire qu’il était un enfer à jouer, surtout qu’il était absolument imperméable au trash-talking, comme l’avait même concédé Gary Payton.

Publicité

Steve Kerr a énormément de respect pour John Stockton, mais ne peut que reconnaître que le meneur n’était pas des plus agréables à affronter… Dans l’ère actuelle, il aurait probablement écopé d’un torrent de fautes comparé à son époque.

Déclarations Michael Jordan NBA 24/24 Steve Kerr

En direct : toute l'actu NBA