Le Heat a décroché un précieux succès face à Dallas cette nuit (105-99). Un résultat qui arrange tout le monde, et qui n’a pas empêché Luka Doncic de briller.

Le Heat peut pousser un ouf de soulagement. Menés de 10 points sur leur parquet à la mi-temps par une équipe de Dallas qui n’a absolument plus rien à jouer hormis le tanking, les hommes d’Erik Spoelstra ont su se ressaisir pour venir à bout de Mavs pas loin d’être suspects en fin de match (aucun tir inscrit sur les quatre dernières minutes).

Luka Doncic a mené les siens au scoring et aux assists, terminant avec 19 points, 8 rebonds et 7 passes décisives au final. Il a également envoyé James Johnson au sol sur un brutal changement de direction auquel le joueur du Heat n’aura pas survécu :

A lire également : LeBron James imite… une bouteille de tequila

Pour ce dernier affrontement de l’histoire entre Dwyane Wade et Dirk Nowitzki, ni l’un ni l’autre n’aura particulièrement brillé, mais les deux anciens ont rendu une copie solide (11 points et le dagger pour Flash, 13 pour l’Allemand). C’est surtout Goran Dragic qui a fait le taf pour les Floridiens, réussissant un très joli triple-double à 23 points, 12 rebonds et 11 passes, bien aidé par les 11 pions et 16 prises de Bam Adebayo.

Le Heat obtient là un succès majeur alors que la course aux playoffs s’annonce incroyablement serré jusqu’au bout de la saison. Orlando, Miami, Brooklyn, Détroit et Charlotte se tiennent en effet en quelques matchs, et constituent cinq équipes pour seulement 3 places qualificatives pour la post-season.

Alors que la planète basket se demande si on aura l’occasion de voir D-Wade en playoffs une dernière fois, Luka Doncic continue ses coups d’éclat, qui devraient très vraisemblablement le mener vers le titre de rookie de l’année.

Mais aussi : 5 choses que vous ne saviez pas sur Luka Doncic