Pour sa troisième année en NBA, Ben Simmons est devenu All-Star pour la première fois de sa carrière. Mais le meneur des Sixers n’arrive pas à convaincre tout le monde, notamment au niveau de son shoot…


Ben Simmons ne connaîtra pas ses premières finales de conférence cette année. Les Sixers ont été anéantis par le shoot incroyable de Kawhi Leonard dimanche soir. Et le meneur australien n’est pas de tout reproche sur l’action… Il semblerait que ce soit lui qui devait défendre sur l’arrière des Raptors, qui est finalement parvenu à faire en sorte que ce soit Joel Embiid qui défende sur lui. Un manquement défensif inexcusable à ce stade-là des Playoffs.

De quoi donner du grain à moudre à tous ses détracteurs qui croient déjà peu dans la maximisation du potentiel du joueur qui a encore beaucoup de choses à améliorer dans son jeu. Et par conséquent, sur la capacité de Simmons à devenir une vraie superstar dans la ligue actuelle. C’est le cas de plusieurs dirigeants, restés anonymes, selon Tom Haberstroh, journaliste pour NBC Sports.

A lire également : La flagrante stat sur la médiocrité au tir de Ben Simmons

For some league executives across in the NBA, this is not just a flaw in his game ; it’s a sign that he isn’t serious about improvement. This was the one thing that he had to work on this past summer, the one skill he lacked in the sport. How can someone be so talented and yet so limited in this vital area of the game?

Pour certains dirigeants de NBA, ce n’est pas juste une faiblesse dans son jeu (son shoot) ; c’est un signe qu’il n’est pas sérieux sur sa progression. C’était la seule chose sur laquelle il devait progresser l’été dernier, la seule compétence qu’il lui manquait dans ce sport. Comment quelqu’un peut être aussi talentueux et à la fois si limité dans ce domaine vital du jeu ?

NBC Sports

Une stat affolante en témoigne : Ben Simmons n’a pas tenté un seul shoot au-delà des 3,65 mètres sur toute la campagne de playoffs (!). Il en avait tenté 8 sur les playoffs 2018. Un vrai signe que le meneur n’a pas confiance en son shoot et encore moins dans la période la plus décisive de l’année. Il devra forcément améliorer son tir s’il veut devenir un très grand joueur.

Ben Simmons n’a pas été catastrophique sur ces playoffs, mais ne prendre aucun shoot à distance sur 12 matchs relève de l’incroyable. Il lui reste tout l’été pour revenir plus fort la saison prochaine.

Mais aussi : Le cadeau de Ben Simmons à tous ses coéquipiers