NBA – Draymond Green s’explique enfin sur sa réaction aux pleurs de Rudy Gobert

Rudy Gobert et Draymond Green se sont querellés sur Twitter en février 2019.
(DR)

Il y a plus d’une semaine, Rudy Gobert craquait en évoquant le All-Star Game, et une langue bien pendue de la Ligue, Draymond Green, n’avait pas tardé à réagir. Aujourd’hui, le Warrior s’est justifié à propos de sa réaction…

Au lendemain de l’annonce des remplaçants au All-Star Game de Charlotte, Rudy Gobert n’a pas réussi à cacher son désarroi. Devant les caméras, il évoquait la réaction de sa mère quand il n’a pu retenir ses larmes. L’interview a du s’arrêter sur ces images qui ont ému la planète basket-ball.

Doté d’un flair hors normes pour s’immiscer dans les conflits les plus futiles, Draymond Green, également absent du match des étoiles, s’est moqué du Français sur les réseaux sociaux.

« J’imagine que je devrais également pleurer… pas de Charlotte ?
😢😢😢
 » lâchait Draymond Green sur Twitter, vendredi dernier.

A lire également : Draymond Green expulsé après un acte limite de Kelly Oubre Jr.

Or, c’est bien mal connaître Gobzilla que d’espérer en rester là. Le pivot du Jazz n’a pas manqué de rétorquer, ressortant ainsi un dossier qui nuit fortement à la stabilité mentale de Green. Une réponse cinglante, qui a surement fait réfléchir le protagoniste de la querelle par média interposés.

Invité du podcast de C.J. McCollum, star de Portland, Draymond Green est revenu sur ses propos provocateurs et a expliqué pourquoi il pensait que Gobert n’avait pas à pleurer.

« Je suis à fond pour la passion et le fait que les gens montrent leurs émotions et ce genre de choses. Mais pleurer parce que tu ne fais pas le All-Star Game c’est un peu beaucoup pour moi. »

« Et chapeau à Rudy, il ne fait pas le ASG et sort un 25 et 13 cette nuit-là. Allez le faire vous. Chapeau à lui pour être sorti et avoir livré un tel match , en pensant qu’il aurait dû être All-Star. »

« Mais, la première partie (pleurer), je n’y adhère pas. Je ne crois pas en cela, je ne trouve pas ça cool. »

Si on écoute bien le Warrior, il faut savoir retenir certaines émotions. Mais est-ce pire de pleurer, preuve d’humanité, ou de ne pas garder ses nerfs avec ses propres coéquipiers, action dont Green est un spécialiste chevronné ?

Mais aussi : Luka Doncic : « C’est plus facile de scorer ici ! »

Publicité

Dernières actualités