Auteurs d’une grosse prestation, tous les joueurs Bucks ont participé à la victoire face aux Raptors cette nuit. Comme souvent, Giannis Antetokounmpo a été très bon mais aussi parfaitement aidé par ses coéquipiers. Il les a d’ailleurs chaudement félicités en après-match.

Après un gros début de rencontre de Toronto, les hommes de Mike Budenholzer ont réussi à élever leur niveau de jeu en fin de troisième quart-temps pour d’abord recoller au score avant de passer devant.

Avec quelques jours de repos de plus que les Raptors, on a senti les Bucks bien plus frais à la fin du match. L’apport du banc aura également été primordial pour sceller la victoire sur le score de 100 à 108.


Finissant la partie avec 24 points, 14 rebonds et 6 passes, Giannis Antetokounmpo a fait un bon match. Mais il a également souffert au début de la rencontre, bien contenu par Serge Ibaka et Pascal Siakam.

L’occasion pour ses coéquipiers d’avoir plus d’espace et de se montrer davantage. Le Greek Freak l’a bien remarqué et a justement félicité ses partenaires pour leur solide contribution auprès de NBA TV.

A lire également : L’énorme chocke des Raptors en fin de match

C’est vraiment incroyable. D’habitude, quand les choses n’allaient pas bien dans le passé, l’équipe s’en sortait bien, mais cette année, c’est incroyable.

Même si je ne joue pas bien, l’équipe est capable de réagir et de tenir le coup. Les gars sortent du banc, jouent dans le bon sens et sont un plus pour l’équipe.

Ça fait du bien de ne pas venir tous les soirs et de ne pas mettre mon corps en danger.

Parmi les grosses satisfactions, Brook Lopez a réalisé l’un des plus gros matchs de sa carrière en terminant avec 29 points. Si l’on ajoute aussi les bonnes prestations de Malcolm Brogdon (15), Khris Middleton (11 points plus 11 rebonds), Nikola Mirotic (13) et Ersan Ilyasova (7), il y a de quoi être optimiste pour la suite du côté de Mike Budenholzer.

A Toronto maintenant de hausser son niveau de jeu et mieux ajuster le nombre de minutes de Kawhi Leonard, très élevé hier soir…

Les Bucks ont montré qu’ils savaient être un collectif au-delà d’une individualité. C’est certainement l’enseignement le plus important de la victoire de Milwaukee cette nuit.

Mais aussi : La stratégie des Bucks pour stopper Kawhi Leonard