NBA – Charles Barkley prédit le vainqueur de l’Est

0

Invité à s’exprimer sur la future saison sur NBA TV, Charles Barkley a donné son favori pour triompher à l’Est l’année prochaine.

Qui dit début de saison qui se rapproche (plus que deux mois, courage) dit premiers pronostics. Et après avoir commencé par l’Ouest et avec les Warriors en qui il ne croît pas beaucoup, Charles Barkley s’est attaqué à l’Est.

Si les Toronto Raptors étaient sortis vainqueurs de playoffs fort plaisants à l’Est l’année dernière, la hiérarchie pourrait bien changer la saison prochaine, et ce n’est pas Scottie Pippen qui dira le contraire, lui qui a dévoilé son pronostic.

Barkley voit deux équipes se disputer la place en finales NBA. Et le Chuck mise sur une équipe qu’il connaît bien pour sortir vainqueur de l’Est :

Je pense qu’il s’agit d’une course à deux équipes dans la conférence de l’Est entre les 76ers et les Bucks de Milwaukee. J’ai hâte qu’il s’affrontent. Je vous garantis que les 76ers de Philadelphie vont gagner la Conférence Est.

Lire aussi |Quand Charles Barkley faisait tout pour éviter d’être drafté par les Sixers

D’après Barkley ce sont donc les jeunes Sixers qui vont triompher de l’Est. Un choix pas si surprenant, tant Philadelphie progresse à vitesse grand V depuis deux ans. Portés par leur duo Ben Simmons-Joel Embiid et l’ajout à long terme de Tobias Harris, les 76ers ont de quoi rivaliser avec les meilleurs de leur conférence. Et contrairement à certaines équipes à l’Est, la franchise a gardé le cœur de son roster inchangé malgré les pertes de Jimmy Butler et de JJ Redick.

En effet, certaines équipes ont vu leurs effectifs être chamboulés, tout du moins en ce qui concerne les stars de l’équipe. Honneur aux tenants du titre pour commencer. S’il ne faut jamais sous-estimer le cœur d’un champion comme nous l’a si bien appris Rudy Tomjanovich, le mythique coach de Houston, les Raptors ont tout de même pris un sacré coup derrière la tête avec le départ de Kawhi Leonard. Si l’effectif reste encore de qualité (Kyle Lowry, Marc Gasol et Pascal Siakam entre autres), les Dinos auront bien du mal à conserver leur couronne la saison prochaine.

Les Celtics ont, quant à eux, perdu leur franchise player, Kyrie Irving, mais surtout le joueur le plus essentiel à leur réussite, Al Horford. Si l’arrivée de Kemba Walker devrait compenser le départ d’Uncle Drew, la perte du Dominicain risque, elle, de faire très mal à Boston. De grosses pertes mais aussi une alchimie à créer. La tâche s’annonce compliquée pour rejoindre les finales NBA dès la saison prochaine.

De leur côté, les Brooklyn Nets devraient connaître une année de transition, les joueurs devant apprendre à jouer avec Kyrie Irving et DeAndre Jordan alors que Kevin Durant ne devrait pas revenir avant la saison prochaine.

Les Pacers, cinquième la saison passée, font, eux, partie du second wagon même si une surprise n’est pas à exclure. Le départ de Bojan Bogdanovic pour le Jazz pourrait également être difficile à combler pour la franchise de l’Indiana.

Les Bucks et les Sixers qui ont conservé leu noyaux dur sont donc de parfaits candidats pour sortir de l’Ouest sur le papier. Cependant, rien n’est joué, et on sait que tout est possible lors d’une série de playoffs. La lutte s’annonce en tout cas acharnée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.