Emblématique joueur des Rockets pendant les années 2000, Yao Ming cache d’incroyables anecdotes et notamment de par sa nationalité chinoise. 

1. Sa naissance a été programmée par le gouvernement

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le pivot chinois n’est pas issu d’une relation amoureuse. Non, sa conception et sa naissance ont été orchestrées par le Parti Communiste Chinois. En fait, les parents du pivot sont deux basketteurs chinois. Sa mère mesurait 1,88m et était la plus grande basketteuse chinoise. Son père, 2,08m, n’avait rien à lui envier. « L’expérience », si on peut nommer cela ainsi, a été une belle réussite puisque le bébé est devenu un colosse de 2 mètres 29 et un brillant basketteur.


2. Une draft NBA sous pressions chinoises

Alors qu’il n’est âgé que de 19 ans, il est persuadé par Li Yaomin, alors manager général adjoint des Shanghai Sharks, de rejoindre la draft NBA en 1999. Le joueur se retrouve alors au milieu d’affaires d’argent nauséabondes. Finalement, ce n’est que 3 ans plus tard que le joueur rejoindra la draft. Pour cela, une équipe s’est mise en place autour de Yao, surnommée la « Team Yao ». Elle a, en somme, fait pression sur la NBA pour que celle-ci positionne Yao Ming à la première place de la draft.

Le problème ? La CBA, le championnat chinois, a longtemps souhaité garder l’athlète sur ses terres ce qui a repoussé certaines franchises. Finalement, la CBA a laissé partir Yao seulement si… les Houston Rockets le prenaient en numéro un de la draft. Ce fut le cas, et l’histoire de Yao aux États-Unis commença.

3. Yao, Kenny Smith, Charles Barkley et… une chèvre

Yao ne participe pas à la pré-saison puisqu’il évolue avec la Chine au mondial de 2002. De nombreux consultants prédisent que le parcours du pivot en NBA sera un énorme échec. Parmi eux Charles Barkley, qui promet d’embrasser les fesses de Kenny Smith si Yao franchit la barre des 20 points lors de l’un de ses premiers matchs.

Les débuts de Yao sont effectivement très compliqués dans la Ligue, alors qu’il boucle son premier match sans inscrire le moindre point contre les Pacers. Finalement, après quelques rencontres, il plante 20 points le 17 novembre contre les Nuggets avec un sublime 9/9 au shoot. Bon joueur, Charles Barkley a respecté son pari en embrassant dans la foulée les fesses d’un âne acheté par Kenny Smith (en anglais le mot ass se traduit par fesses et âne).

4. Les Chinois ont forcé ses participations aux All-Star Games

Le pivot qui éblouit la NBA de son talent devient le symbole de la réussite chinoise outre-Atlantique, mais nourrit aussi d’étroites relations entre les États-Unis et la Chine. Dès 2005, la Chine le décore du titre de « travailleur modèle ».

D’ailleurs, fiers de leur intérieur, les Chinois se passionnent peu à peu pour le basket et n’hésitent pas à porter Yao sur le toit de la NBA. Le pivot a ainsi participé à l’intégralité des All-Star Games lors de ses années en NBA (exceptés deux pour cause de blessure) puisque les Chinois ont voté massivement pour lui.

-

5. Il est à l'origine de l'un des plus célèbres "Meme" du web

En mai 2009, alors qu'il est convié à une conférence de presse d'après-match avec son coéquipier Ron Artest, Yao Ming va rentrer dans la légende. Pris dans un fou rire délicieusement communicatif, Yao en vient aux larmes (à 0:18 secondes dans la vidéo ci-dessous)

Un dessinateur va alors utiliser le visage du pivot chinois pour illustrer les images comiques qui tournaient sur les réseaux sociaux à l'époque. Finalement, le dessin va faire le tour du monde et est encore aujourd'hui utilisé pour des memes incontournables.

-

Envie de lire les autres numéros des « 5 choses que vous ne saviez (sûrement) pas » ? Ça se passe ci-dessous :

Anthony Davis - R.J Barrett - Kyrie Irving - Tacko Fall - Kawhi Leonard - Lou Williams - James Harden - Ja Morant - Boban Marjanovic - Stephen Curry - Zion Williamson - Luka Doncic - Hakeem Olajuwon - Giannis Antetokounmpo - Metta World Peace - Joel Embiid - Russell Westbrook - Derrick Rose - Kevin Durant - LeBron James - Jimmy Butler - Yao Ming - Latrell Sprewell - Lance Stephenson - J.R. Smith - Kobe Bryant - Ben Simmons - DeMarcus Cousins - Donovan Mitchell - JaVale McGee - Adrian Wojnarowski


Voir les joueurs par ordre alphabétique


Envie d'un petit test ? Découvrez quel est le meilleur joueur NBA né le même jour que vous.